MISS CATASSS S’EN SORT PAS TROP MAL / PATINS A ROULETTES

 

Bon alors comment vous dire … cet après-midi je suis allée à la chasse aux patins à roulettes.

Je dois plus être dans le coup car les seuls patins qui ont deux roues devant et deux roues derrière sont ceux pour les gamins de moins de 60 kg … j’en aurais bien pris une paire pour gamin, au niveau de la taille de mes pieds ça joue mais pas au niveau du poids lol.

Alors je me suis résolue à acheter des roller avec les 4 roues les unes derrières les autres mais j’ai pris une paire de qualité tant qu’à faire.

J’ai trouvé chez Décathlon et direct en rentrant j’ai décidé de les inaugurer. J’ai stationné ma voiture sur la parking vers la gare et j’ai chaussé mes rollers en protégeant juste mes mains (pour la guitare) avec de petits gants de cuir.

Zou … et c’est parti … ça roule tout seul ces machins-là, ça va viiiiiiiite et j’ai du mal avec le frein qui se trouve à l’arrière d’un des deux rollers, va falloir que je m’habitue.

Si j’ai choisi cet emplacement là c’était parce que j’étais sûre que tout était plat, mais c’était sans compter sur la traversée des 3 voies de chemin de fer … j’y avais plus pensé à celles-là. Heureusement que le train n’est pas passé pendant que je traversais car il m’a fallu pas moins de 10 minutes pour le faire en jouant les équilibristes puisqu’il n’y avait plus rien pour me tenir !!!

Un Monsieur m’a vu arriver … toute chancelante avant même la traversée des voies, m’accrochant aux poteaux et aux barrières pour m’arrêter lol. Je me suis faite engueuler par le Monsieur qui m’a dit « il faut apprendre avant de rouler » … il est marrant faut bien apprendre quelque part non ? Pour finir il m’a dit « je ne peux pas vous aider , arrêtez, arrêtez !!! » puis il est parti en disant qu’il ne voulait pas voir quand je tomberais … !!! Je l’ai croisé un peu plus loin et lui ai fait remarquer que je n’étais pas encore morte.

Si vous m’aviez vue à ce moment-là il y a deux solutions, soit vous seriez mort(e)s de rire, soit mort(e)s de trouille.

Une fois les voies traversées je me suis retrouvée sur le goudron, du coup ça roulait tout vite et le seul moyen que j’ai trouvé de m’arrêter était d’aller droit sur les poubelles ou les poteaux et de m’y accrocher. A chaque fois je n’ai pas manqué de dire « merci la poubelle » ou « merci le poteau » ce qui a bien fait rire les gens qui se promenaient. Moi je suis pour l’auto-dérision et je ‘ai appliqué cette philosophie à la lettre.

Enfin bref, je suis fière de moi, je suis juste tombée tout en douceur une seule fois en revenant vers ma voiture, entre les voies de chemin de fer, car je n’ai pas freiné juste, j’ai gardé le réflexe des anciens patins pour lesquels on mettait la jambe derrière pour freiner, ce que j’ai fait et qui n’a évidemment servi à rien puisqu’avec les rollers il faut soulever l’avant du pied pour freiner … rrrrrrramba, encore loupé. !!!

Je ne me suis rien cassé, rien foulé … yessss. Par contre la prochaine fois je vais procéder autrement. J’irai à pieds de l’autre côté des voies de chemin de fer avec un petit sac à dos. Une fois les voies traversées j’irai sur un banc pour enlever mes souliers et mettre les rollers et je remettrai mes souliers avant de retraverser les voies pour retourner à la voiture.

Regardez donc comme ils sont beaux mes rollers.

DSCF6845

Suite au prochain feuilleton.

Publicités