Category: Moto



 

Bonjour Chers Lecteurs,

Il y a deux semaines je suis partie avec ma Bisonne (mon Harley) pour un week end très sympa, j’avais loué une chambre d’hôtel pour deux nuits et j’avais en poche un billet pour le festival Rock The Ring à Zurich pour aller voir Krokus, Gotthard et Deep Purple le samedi 24 juin mais aussi l’invitation pour assister au FanDay de Gotthard du lendemain … pas trop mal non ?

Pour éviter tout stress j’avais trouvé une combine pour installer mon GPS Tomtom (modèle pour voiture) dans une sacoche étanche fixée derrière mon pare-brise, voilà ce que ça donnait  :

Gotthard Tomtom

Comme vous pouvez le voir c’était assez artisanal mais ça a très bien tenu. Par contre, ce que je n’avais pas prévu c’est que mon Tomtom se révolterait contre les vibration de ma Bisonne.

Vous devez vous demander ce que mon Tomtom a bien pu me faire comme farce … et bien voilà, à tout moment il s’affichait à l’envers, c’est à dire tête en bas et du coup toutes les informations étaient à l’envers, si la flèche montrait qu’il fallait aller à droite et bien il fallait à gauche, si les flèches montraient les files de droites de l’autoroute il fallait prendre celles de gauche et ainsi de suite …. super pratique pour ne pas se tromper dans les différents embranchements d’autoroutes qui sont très nombreux sur ce trajet. Moi qui avait pris mon GPS pour rouler sans stress c’était loupé hihihiiii.

Bon, la première fois c’est vrai que j’ai stressé un poil et puis par la suite j’avais capté que si mon Tomtom s’affiichait tête en bas il fallait simplement tout penser à l’envers, on s’habitue assez vite pour ce genre de trucs.

Une autre chose, avez-vous remarqué la couleur de l’affichage ? C’est une petite ruse dont je vous fais profiter, on voit beaucoup mieux lorsqu’on règle les paramètres sur affichage nuit.

Maintenant je vous montre une photo de ma bisonne et son chargement quand je pars pour quelques jours. J’ai un gros sac étanche sur la place du passager. J’en avais besoin car j’avais tout mon matériel photo et vidéo avec moi et vous verrez par la suite que j’aurais mieux fait de ne pas le prendre ce matos lol.

Chrgement Gotthard profil

Là on avait soif toutes les deux alors je me suis arrêtée pour faire le plein d’essence et j’en ai profité pour boire et manger une bricole avant de reprendre la route.

Je suis arrivée en début d’après midi à l’hôtel, ai pris ma chambre et me suis reposée car pour moi avec mes soucis de santé 270 kils c’est déjà pas mal. Comme ça j’ai pu me reposer quelques heures avant de me rendre au Festival Rock The Ring. ça se situe à l’intérieur de plusieurs embranchements d’autoroutes sur une surface qui doit faire environ deux kilomètres de diamètre.

Quand je suis arrivée il y avait un groupe qui faisait du celtique j’aime bien. Puis il y a eu Krokus, alors là j’aime nettement moins. Pour moi le chanteur crie plus qu’il ne chante et sa voix est particulière, pas à mon goût du tout. Puis il y a eu Gotthard, un concert magique pour leur 25 ans de carrière avec un magnifique moment dédié à Steeve Lee.

Après ça a commencé à être un peu compliqué pour moi, j’avais trop mal aux chevilles à cause d’une double entorse il y a un mois, donc avec une atèle à chaque cheville avec en cadeau bonux … on ne rit pas … une tendinite du moyen fessier gauche que j’ai depuis plusieurs mois et qu’on n’arrive pas à faire disparaître; ça prête à rire mais c’est hyper douloureux, c’est comme si on vous plante un poignard dans la fesse et ça dure à chaque fois 2-3 secondes. Bien sûr 2-3 secondes c’est court mais c’est hyper violent, presque à tomber par terre et j’ai eu ça une trentaine de fois pendant les concerts. Les douleurs comme ça c’est épuisant alors je suis allée me présenter à l’endroit prévu pour les personnes handicapées, j’ai montré ma carte d’AI, montré mes deux chevilles avec les atèles et expliqué que je suis fibromyalgique. J’aurais juste voulu pouvoir m’asseoir un moment sur une chaise mais voilà la réponse a été NIET NIET NIET.

J’avais déjà passé environ deux heures debout et une assise par terre avec ma fesse qui se révoltait à tout bout de champs, alors du coup j’ai repris la route avant le concert de Deep Purple mais juste pour voir encore le chanteur de Deep Purple apporter trois disques d’or à Gotthard pour leur nouvel elbum SILVER, super Bravo à eux ils le méritent largement. En partant après cette remise de disques d’or je n’ai apparemment pas loupé grand chose. J’ai appris le lendemain que le concert de Deep Purple c’était n’importe quoi, que le chanteur quittait la scène à tout moment pour revenir plusieurs minutes plus tard bref … un concert de M….

Donc retour à l’hôtel pour me reposer et être en forme le lendemain pour le FanDay de Gotthard qui se déroulait dans un endroit super sympa « The Pirates » à Hinwil. J’y suis arrivée vers 11h.00, ai présenté mon invitation, puis on m’a tamponnée Gotthard sur le poignet et remis le T-Shirt souvenir de cette belle journée. C’est un très bel endroit regardez donc

 

Puis je suis allée demandé à tout hasard à Hilde, la grande Cheffe du FanClub, que je remercie au passage pour son fantatique travail tout au long de l’année, si il serait possible de faire dédicacer ma moto par les membre du groupe et à ma grande suprise elle m’a dit oui, m’a demandé de rentrer ma moto dans l’enceinte de la terrasse du Pirates ce que j’ai fait et voilà les photo prises après les signatures

Et voici le résultat de cette séance de signatures

 

19247676_10155433715007486_4949929877386193395_n

19510411_10155433714922486_980651089552016543_n

 

19260711_10155433714732486_1944121715357027099_n

 

Cool non ? Qu’en pensez-vous Chers Lecteurs ?

 

A bientôt par la magie du web et merci pour votre visite


AmazingCounters.com

Bonjour Chers Lecteurs,

 

Parmi les bonnes résolutions prises pour 2015, j’ai décidé de me consacrer à nouveau régulièrement à mon blog et voici la première histoire que je partage avec vous cette année mais il y en aura beaucoup d’autres.

Je vous présente Clochette et voilà son histoire …

DSCF4940

Quand je suis arrivée dans le mobilhome que j’avais loué fin septembre 2013 pour une semaine en Ardèche, elle est apparue à peine 10 minutes après mon arrivée, elle ne portait pas de collier et je ne savais pas si elle appartenait à quelqu’un du camping.

DSCF4993

Nous avons déchargé les motos et nous sommes installés, Clochette était toujours là. Ensuite nous sommes allés boire un verre au bar du camping et j’ai demandé à qui appartenait cette jolie petite chatte si câline et communicative.

En fait Clochette a été abandonnée au camping par quelqu’un d’extérieur au camping vers la mi juin, peut-être parce qu’elle attendait des petits, elle devait avoir 7 ou 8 mois à l’époque, c’est jeune pour avoir des petits quand on se retrouve à la rue du jour au lendemain (car j’ai compris par la suite qu’elle avait dû être une chatte d’intérieur au départ, je vous dirai comment plus loin dans le texte). Quand elle a mis bas elle a tué ses petits et ça se comprends aisément, trop jeune, aucune sécurité que ce soit au niveau nourriture ou abri et je ne l’ai jamais vue chasser quoi que ce soit. De plus il est très possible que ses petits n’aient pas été viables, la suite du récit vous fera comprendre pourquoi.

Connaissant son histoire, lorsque nous sommes allés faire nos courses, j’ai acheté des croquettes et du lait pour chats et Clochette a élu domicile chez nous où elle était la bienvenue. Elle venait dormir dans ma chambre la nuit, alors que les propriétaires du camping m’avait dit que c’était impossible de l’enfermer quelque part car elle devenait agressive.

20130918_132442

Clochette a passé tout l’été à passer de campeurs en campeurs au gré des changements de locataires pour se faire nourrir et je peux vous dire que pour les campeurs c’était un vrai rayon de soleil cette chatte, c’est pour ça que je l’ai appelée Clochette, comme la fée. Mais voilà, moi j’ai loué le mobilhome la dernière semaine d’ouverture du camping, donc samedi midi le camping fermait définitivement jusqu’en mai prochain … plus personne pour lui donner à manger et je ne l’ai jamais vue chasser.

J’ai donc pris la décision de l’emmener chez moi, lui ai aussi acheté un harnais que je n’ai pas encore utilisé et une litière pour ses besoins et ce jour-là quand je suis rentrée des commissions, Clochette s’est couchée avec vue sur le sac de commission … et j’ai tout de suite compris qu’elle avait vu la caisse et senti le sable. Je lui ai donc confectionné immédiatement son WC personnel et à peine 10 secondes après que je l’aie posé par terre elle était dedans … c’est ça qui me fait dire qu’elle vivait à l’intérieur avant d’être abandonnée.

Bon ma décision était prise, mais impossible de transporter Clochette avec ma moto … je suis donc rentrée un jour plus tôt que prévu (vendredi), pour poser la moto à la maison et repartir direct le samedi matin avec ma voiture et le nécessaire pour transporter Clochette dans ma voiture, car évidemment je ne pouvais pas la laisser libre dans la voiture puisque j’étais seule et je ne voulais pas qu’elle vienne sous les pédales ou qu’elle s’enfuie quand j’allais ouvrir la fenêtre aux péages.

Le camping a fermé vers 14h.00, mais je m’étais organisée avec les propriétaires en leur demandant de continuer à nourrir cette pupuce jusqu’à samedi midi à l’endroit de mon mobilhome, j’ai aussi laissé sur la terrasse une couverture et « Azalée » pour que Clochette comprenne que j’allais revenir.

DSCF4992

A 15h.30 j’étais au camping, je l’ai appelée et 10 secondes après elle était là, je l’ai caressée, l’ai rassurée puis il a fallu la mettre dans la panier de transport, alors là pas facile du tout il faut se rappeler que c’est une chatte qui vivait dehors et probablement la dernière fois qu’elle est entrée dans un panier de transport c’était le jour de son abandon …

Mais bon on y est arrivées, je l’ai emmené juste à quelques kilomètres de là où j’avais loué une chambre d’hôtel et je l’ai libérée de sa prison.

DSCF5022

Tout s’est bien passé mais elle est très peureuse, les gens du camping m’avaient bien expliqué qu’elle était craintive avant d’avoir confiance en quelqu’un, alors chaque fois que quelqu’un passait dans le couloir de l’hôtel elle allait se cacher sous le lit mais elle revenait vers moi dès que je l’appelais.

Le lendemain ça a été une autre paire de manches ! Avez-vous déjà essayé de faire avaler un médicament à un chat à moitié sauvage ? Vu son faible poids (même pas 2 kg) je n’ai pas osé lui donner une dose complète mais j’aurais dû. C’était un énorme comprimé alors je l’ai coupé en 4 et lui ai donné deux quarts et j’ai attendu avec elle une demie-heure dans la chambre. Quand j’ai vu qu’elle commençait à s’assoupir je l’ai mise dans le panier de transport mais la journée allait être loooooooooongue : 5h.00 dans une caisse de transport pour un chat qui a été abandonné et dormait dehors (sauf quand j’étais au camping) … c’est pas jojo. Les deux premières heures ont été terribles, c’était la guerre !!! Au bout de deux heure je me suis arrêtée dans une aire d’autoroute à l’ombre pour la sortir de sa caisse de transport, la faire boire et manger et lui redonner des calmants, une dose entière en plus de la demie déjà donnée deux heures et demi avant. Cette fois-ci ça a marché elle a été calme et endormie jusqu’à mon arrivée à la maison.

J’avais aussi le stress de la douane car évidemment Clochette n’a aucun papier de vaccination, j’étais prête à payer les frais d’une quarantaine et les examens vétérinaires nécessaires. Par chance il n’y avait aucun douanier à la douane … quel soulagement !!! Une fois la douane passée je suis allée chez une amie pour que Clochette puisse sortir un moment de sa caisse, la faire manger et boire.

Petit détail : le trajet pour rentrer chez moi (500 km) , retourner la chercher (500 km) et la ramener à la maison (500 km), soit 1500 km en trois jours. Pour moi avec mes gros problèmes de santé c’est énorme au niveau fatigue, j’ai mis au moins trois semaines à m’en remettre mais j’étais tellement heureuse de l’avoir avec moi que tout le reste n’était pas grave.

Quoi qu’il en soit Clochette est passée par la case vétérinaire très vite car je me demande si elle n’est pas de nouveau portante, ce que je n’espérais pas mais si tel était le cas on fera avec. Je voulais aussi savoir si elle avait d’autres soucis de santé pour faire le nécessaire avant de la mettre en contact avec mes deux autres chats.

Mes craintes n’étaient pas infondées … elle attendait effectivement des petits et était du coup très agressive avec mes deux autres chats. Voilà une image de La Fée Clochette deux jours avant la mise bas.

clochette 19.10.20.061.

Le 24 octobre 2013 La Fée Clochette m’a fait le très beau cadeau … 4 Lutins sont nés, 2 femelles tricolores et deux mâles noirs et blancs.

DSCF5294

Au bout de très peu de temps je me suis aperçue que l’un d’entre eux se fatiguait très vite en jouant et qu’il était bien plus petit que les autres. Impossible pour lui de sauter sur le lit ou d’en descendre au sautant. J’ai compris tout de suite qu’il s’agissait d’un chat-nain (comme chez les humains il était atteint de nanisme) ce que m’a confirmé ma vétérinaire en m’expliquant qu’il pouvait très bien vivre plusieurs années mais aussi que si son petit corps ne se développait pas assez il ne vivrait que quelques mois. Du coup je l’ai appelé « Petit Wall-E » car il me faisait penser à ce petit robot du film du même nom, c’était un petit être extraordinaire, d’où sont petit nom tout aussi original. J’étais tout-à-fait consciente de la situation et j’ai décidé de lui faire la plus belle vie possible qu’elle soit courte ou longue mais avec comme point très important … qu’il ne souffre pas. Du coup j’ai organisé la chambre à coucher pour que rien ne soit un danger ou un obstacle pour lui. D’abord j’ai mis un paillasson sur ma table de chevet pour qu’il puisse grimper

Wall-E Lampe

Et j’ai aussi installée « Azalée » ma grosse vache en peluche qui a passé du statut de passagère de ma moto à « Amortisseur » pour Petit Wall-E

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Puis je lui ai appris à utiliser les installations que j’avais faites pour qu’il puisse aller partout. Son intelligence n’était absolument pas touchée par sa petite taille, bien au contraire, il a été le premier à comprendre comment redescendre de l’arbre à chat et savait très bien utiliser les différents ustencils que j’avais mis à sa disposition pour qu’il puisse aller partout sans risque. Il avait aussi un problème de cataracte à un oeil, alors je lui ai acheté des jouets avec des couleurs vives et quand je jouais avec lui je le faisait au ralenti. J’avais aussi réussi à faire comprendre aux autres Lutins qu’on ne pouvait pas jouer comme des fous avec lui et qu’il fallait tout faire en douceur. Le voilà entrain de jouer

DSCF5870

Maintenant je vous présente les autres Lutins. A côté de Petit Wall-E voilà son frère Cherokee, vous pouvez ainsi voir la différence de taille au bout de la 15ème semaine.

Cherokee et Wall-E

Bien entendu j’ai proposé à la personne qui voulait adopter Petit Wall-E de choisir un autre des chatons pour que ce soit moi qui soit confrontée à ce qui se passerait par la suite, mais elle n’a pas voulu, elle y était déjà très attachée et je lui ai donc quand-même donné Petit Wall-E car je savais qu’elle fonctionne exactement comme moi pour les animaux et qu’il aurait une belle vie, qu’elle soit courte ou longue et sans souffrance au bout.

Dans les autres Lutins il y a Cochise, une magnifique tricolore qui était super fusionnelle avec moi.

DSCF5537

Puis il y a Mélusine que j’ai gardée chez moi avec la Fée Clochette et mes deux autres chats

DSCF5730

Voilà vous connaissez maintenant l’histoire de Clochette … mes deux derniers défis à relever avec elle, étaient de faire en sorte qu’elle s’entende avec mes deux chats. Ils ne sont ensemble que depuis deux mois, j’ai passé toute une année à les croiser dans l’appartement pour que tout le monde puisse se promener partout mais pas ensembles … une sacrée contrainte je peux vous dire. Mais je devais aussi lui faire accepter qu’elle n’ait pas le droit de sortir alors que quand elle m’a choisie pour faire partie de sa vie elle vivait dehors.

J’avais décidé que si je n’arrivais pas à cela je lui trouverais une autre famille où elle pourrait sortir, mais heureusement la Fée Clochette est hyper fusionnelle avec moi et je suis arrivée à ce qu’elle se plaise avec juste un joli balcon et qu’elle accepte la compagnie de mes deux autres chats Papouille (noir et blanc) et Jerry (tout noir).

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Et voilà une photo des 4 Lutins ensembles

DSCF5692

Petit Wall-E nous a quitté trois jours après ses 5 mois, son petit coeur n’avait pas eu la place de se développer assez, ce jour-là il était redescendu à 500 gr. alors que son frère pesait 2,5 kilos. Mais le plus important, il n’a pas souffert, et a été super gâté par sa nouvelle maîtresse et moi tout au long de sa courte vie dont il a quand même pu profiter et grâce à sa nouvelle maîtresse n’a pas fait l’objet d’une quelconque expérience scientifique. Elle a tenu à ce qu’il s’endorme tranquillement chez elle, Merci à elle pour ça et toute l’attention qu’elle lui a porté.

Ne soyez pas tristes, tout ça est une belle histoire d’amour à l’extrême

DSCF5550

Juste encore une petite photo de ma Fée Clochette pour vous montrer comment elle s’est transformée en magnifique princesse

DSC00760

 

J’espère que cette histoire vous a plu et je me réjouis de lire vos commentaires.

Meilleures pensées à tout le monde.

 


Coucou Chers Visiteurs,

Je suis désolée de vous avoir laissé si longtemps sans nouvelles, j’ai eu un ptit passage à vide mais ça y est je suis de retour pour vous faire partager mes aventures.

Voici donc la dernière en date, allons-y pas à pas car vous allez voir c’est plein de rebondissements et vous aurez le diagnostique à la fin du 4ème épisode

1er épisode

Le 21 avril j’ai été invitée par des amis motards à faire une virée avec eux pour aller manger les pâtes flambées à Attalens. Nous sommes partis à 10h.00 du mat. et nous étions une douzaine de motos, au total 18 personnes. Juste un quart d’heure avant d’arriver sur place, je passe sur un saut de l’ange (dos d’âne) et ma courroie de transmission n’a pas aimé du tout, elle a cassé avec pertes et fracas. Inutile de vous dire que du coup impossible de continuer la virée avec ma moto. Toute l’équipe de mes amis motards est restée avec moi jusqu’à l’arrivée de la dépanneuse. Ils ont été chous, ils ont annulé l’apéritif qu’on devait prendre à un endroit le long de la route et repoussé le repas d’une heure. Puis j’ai été passagère sur la moto de mon ami Fred. On a mangé les pâtes, vraiment délicieux, j’y retournerai sûrement mais en attendant j’essaie de copier la recette (secrète) et j’y suis presque arrivée.

Le repas se termine et nous repartons pour rentrer, biensûr je suis toujours passagère de Fred. Comme je n’ai pas assez de force dans ma nuque pour ne pas taper mon casque sur le sien au passage des bosses ou sur les secousses je me recule au maximum à l’arrière de sa selle passager, mais à cet endroit de la selle il n’y a plus que quelques millimètres de rembourage, pas le super confort et c’est maintenant que ça se gâte. Comme nous roulons en groupe, en quinconce pour notre part sur la droite, pas question de faire un écart pour éviter les bosses ou les creux pour ne pas provoquer d’accident pour celui qui roule à notre gauche. Eh bien devinez dans quoi nous avons passé … ?  Pas un nid de poule, non non pour Miss Catass il faut bien plus … genre un nid d’autruche, si si je vous jure !!! Moi, ni une ni deux, je m’envole, propulsée par les amortisseurs, je me rattrape tout juste à Fred et je retombe violemment sur les 5 millimètre de rembourrage, donc quasiment sur rien …  En attérissant sur la moto après mon envolée j’ai eu mal sur le moment un peu mais au fur et à mesure des minutes qui passaient la douleur devenait plus violente, après une heure de route je priais pour qu’on arrive à destination et j’étais à deux doigts de tomber dans les pommes tellement j’avais mal. J’ai eu toutes les peines du monde à descendre de la moto, bref un vrai calvaire.

Bon moi dans ma tête je me dis « ça c’est encore la fibro qui accentue 1012 fois les douleurs, ça passera ». Mais ce jour-là quand je suis arrivée à la maison, impossible de m’asseoir sur une chaise ou sur un divan, j’ai du aller me coucher et c’était très difficile de me coucher et de m’asseoir au bord du lit, une douleur terrible « où je pense lol » et une autre sur le fémur gauche.

2ème épisode  :

Le 28 avril, ma moto étant toujours au garage, Fred me propose de m’emmener en virée sur sa moto, nous partions avec son copain Alexandre pour une virée, Morgins. Thonon, Evian etc… puis retour maison. Avec mes douleurs j’accepte mais je dis à Fred que je me fabrique un coussin pour mon postérieur fragilisé, ce que je fais en roulant une couverture polaire et en l’entourant d’une matière anti-glisse, pas trop mal comme résultat. Malgré cet artifice après 30 minute de route c’était la catass, les mêmes douleurs terribles que la semaine d’avant. Malgré ça j’ai terminé la virée pendant encore bien 2h.00 avant d’être de retour à la maison … jusque là je pensais toujours que je subissais une crise de fibro suite au choc de la semaine précédente.

3ème épisode  :

Le 5 mai j’avais organisé une virée pour 8 motos afin de rejoindre la bénédiction des motards à Genève. Je n’avais toujours pas ma moto car comme elle a plus de 10 ans aucun garage en suisse n’avait la pièce en stock, il a fallu commander la courroie en Belgique et le délai de livraison était de 10 à 15 jours ouvrables … c’est loooooooooong. Alors Fred m’a proposé de faire le voyage derrière lui pour se rendre à cette manifestation. Comme j’avais toujours terriblement mal mais que je ne voulais à aucun prix manquer cette bénédiction à laquelle je participe depuis 3 ans, je suis allée chez Polo (grand magasin de tout ce qui peut intéresser les motards) acheter une selle gonflable, le nec plus ultra du confort. Nous partons donc le samedi matin, j’utilise ma selle gonflable et pour le trajet aller mes douleurs ont été supportables, par contre au retour rebelotte, de la torture je vous dis mais comme les semaines précédentes j’attribuais ça à la fibro.

4ème épisode  :

Le 13 mai, j’avais enfin récupéré ma moto et mon amie Rosy nous avait invité Fred et moi à venir manger dans son mobilhome alors je ne me suis même pas munie de ma fameuse selle gonflable super confortable, persuadée que puisque je roulais sur ma moto sur ma selle à moi qui est confortable je n’aurais aucun soucis.  Ben je me trompais lourdement !!! Quand je suis arrivée à destination au camping où Rosy a son mobilhome je n’ai presque pas pu descenre de ma moto tellement j’avais mal ! Bon après on a mangé, j’avais bien mal une fois assise sur le divan et après il a fallu rentrer … ecnore une fois de la torture. C’est quand je suis rentrée à la maison ce jour-là que j’ai capté que mes douleurs ne venaient pas de la fibro (donc 3 semaines après mon choc). J’ai appelé mon toubib le lundi  et quand je lui ai expliqué que le seul endroit où je pouvais m’asseoir sans avoir mal c’était mes toilettes il m’a dit que je m’étais certainement cassé le coccyx. Evidemment vu sous cet angle toutes ces douleurs attroces devennaient logiques.

5ème éèpisode  :

le dimanche 20 mai j’ai malgré tout voulu participer à la randonnée valaisanne organisée en partie par mon club de moto, trajet surprise dont je ne connaissais pas le kilométrage. Nous étions environ 400 motos c’était cool. Cette fois-ci j’ai installé mon coussin gonflable super confort sur la selle de ma moto mais apparemment ça faisait encore plus travailler ma colonne et du coup mon coccyx. Si bien que quand est arrivée la pause de midi, après avoir parcouru 130 kils, j’ai dû ne résoudre à aller vers les responsables pour leur dire que je ne pouvais pas finir la balade avec eux, trop douloureux, mais que je les rejoindrai en voiture le soir pour le repas en commun. Puis je suis rentrée, épuisée par la douleur, me suis effondrée dans mon lit jusqu’au moment de repartir pour les rejoindre. Je suis juste arrivée à temps pour filmer leur arrivée au restaurant où nous allions manger.

Voilà, pensez-vous qu’il y a beaucoup de gens qui roulent en moto avec un coccyx cassé ??? Il doit pas y en avoir des masses lol. Lâchez-vous sur les commentaires.

 

A tout bientôt par la magie du web


Coucou tout le monde,

Aujourd’hui je vais vous raconter un truc pas banal et pour nous qui l’avons vécu … mémorable !!!

Hier, dimanche 17 avril, nous avions rendez-vous avec mes potes et potesses « Les Têtes Brûlées » pour une virée en motos et side-car (et voiture) qui débutait à 14h.00. Au programme, petite balade dans le Lavaux où notre pilote leader (celui qui  est toujours placé en premier) n’avais pas sa moto, il est donc venu avec sa Mini Cooper S pour nous ouvrir la route et nous guider. Le tout avec pour terminer la soirée un repas chili con carne super bon.

Nous étions 35 motos et 1 side-car à participer à cette virée, comme d’hab. une super ambiance avec ce qui pour moi est ma famille d’adoption (bien plus précieuse que la vraie qui est inexistante !!!).

Donc après une petite promenade d’environ 1h.00, retour à la Tour-de-Peilz au bord du lac pour boire un petit verre, papoter, prendre des nouvelles les uns des autres. Puis deuxième balade dans une autre partie de ces routes qui surplombent le lac direction Chexbres avec des paysages magnifiques devant nos yeux jusqu’à ce que … et là je suis sûre que vous allez rire un bon coup.

Notre Gégé de Leader avait un peu plus de 500 m. d’avance sur nous avec sa mini, un moment donné il y a eu un grand virage, donc nous on ne le voyait plus. Quelle ne fut pas notre surprise de trouver au bout de ce virage notre Gégé arrêté par la police pour un contrôle de routine.

Pour les deux policier la suite a dû leur faire bizarre … Evidemment ils ne pouvaient pas imaginer que notre Gégé dans sa mini cooper était le leader de 36 motos et side-car qui allaient débarquer une minute plus tard.

Nous on voit notre Gégé arrêté … ben on s’est tous arrêtés aussi … normal non. Personne n’a claxonné, on  a arrêté les moteurs et on est juste restés plantés là le temps du contrôle, donc du coup circulation bloquée.

Evidemment, nous quand on est arrivé le flic qui effectuait le contrôle ne s’est pas tout de suite rendu compte de la situation, mais l’autre flic qui se trouvait plus loin a commencé à se marrer jusqu’à ce que son collègue « imprime ».

Tout à coup le flic qui effectuait le contrôle se rends compte de la situation et demande à Gégé « mais ils sont tous avec vous eux ? », Gégé lui explique que c’est lui qui nous guide … du coup le contrôle a été fait sur les chapeaux de roue (on peut le dire lol), ça s’est terminé par « bon on va faire vite alors, allez-y ».

Je n’avais encore jamais vécu un contrôle de police humoristique, ben c’est fait et je vais m’en rappeler longtemps lol.

Voilà j’espère que j’ai réussi à vous retranscrire l’ambiance de ce moment mémorable.

A tout bientôt par la magie du web pour d’autres nouvelles.

 


Coucou tout le monde,

Aussi bizarre que ça puisse paraître mon cerveau, qui me joue des tours pendables à longueur de temps, cette fois-ci m’a certainement évité une ou plusieurs fractures.

Voilà, mardi après midi j’avais mon rendez-vous mensuel chez mon Bibtou à Genève. Comme il faisait grand beau j’y suis allée avec ma petite harley et je ne sais pas ce que j’ai foutu juste en arrivant à destination, ça ne m’étais plus arrivé depuis des années, je suis tombée à l’arrêt.

Ma moto a penché de plus en plus, je l’ai retenue le plus longtemps que j’ai pu pour amortir la chute et quand j’ai enfin tout lâché je me suis faite éjecter deux mètres plus loin. Heureusement qu’aucune voiture ne passait à ce moment-là.

Maintenant imaginez un peu la scène  :  je me fait projeter deux mètre plus loin, je fais un roulé-boulé et me relève dans l’élan face à l’ennemi (ma moto) sous le regard ébahi des passants. Même moi j’ai été surprise sur le moment mais j’ai vite compris d’où ça venait.

Il y a 35 ans de ça j’ai fait trois ans d’Aikido, un art martial dans le quel on vous projète dans tous les sens et où on se relève toujours face à l’adversaire en utilisant l’élan de la projection. Après trois ans de pratique j’ai malheureusement dû arrêter toutes mes activités sportives pour raison de santé mais voilà, cette technique est restée cachée dans un tout petit coin de mon cerveau comme truc utile au cas où et dans ce cas précis ça m’a sûrement évité de la casse.  J’ai juste un peu mal à la hanche mais ce n’est qu’un gros bleu, ça passera.

Comme quoi mon cerveau qui m’en fait voir de toutes les couleurs à tout bout de champ est encore capable de provoquer des réflèxes appris il y a très longtemps. merci petit cerveau.

Voilà c’était la dernière aventure de Miss Catastrophesss (alias Bison Blanc mon pseudo de motarde).

Suite au prochain feuilleton.

Merci pour votre visite et lâchez-vous sur les commentaires je me réjouis de les lire

 


 

Virée au village des chèvres avec mes Amis les Têtes Brûlées

 

 

Bonjour tout le monde,

 

Faut que je vous fasse profiter d’une magnifique journée que j’ai passée en compagnie de mes Amis motards Les Têtes Brûlées, au cours de laquelle nous nous sommes rendus dans le village des Chèvres « Les Lindarets » qui se trouve en Haute-Savoie.

 

Nous étions une vingtaine de motos à partir depuis la Tour-de-Peilz. Tout au long du trajet, des paysages enchanteurs, de petites routes sinueuses à souhait et surtout une bonne humeur contagieuse.

 

Voici donc quelques photos de ces moments magiques.

 

Cherchez l’intruse … observez bien

 

Le Village est très joliment fleuri

comme vous pourrez le voir sur plusieurs photos 

 

 

Nous avons dégusté une croûte au fromage hyper déclicieuse

 

 

Ce jour-là. c’était l’anniversaire de Mattis

et Lady Harley avait organisé en douce

de marquer le coup

 

Nous avons tous signé une carte de voeux adaptée à la situation

voyez plutôt

 

 

et Matthis a reçu une moto miniature avec son prénom écrit dessus

 

Après le repas … petite séance de chaise longue

 

 

Encore des fleurs, ma couleur préférée

 

 

La terrase du restaurant est en face d’un paysage magnifique

 

 

Nous occupions deux grandes tablées

 

 

et même notre ami le chien était de la fête

 

 

La machine à Cornetto à fonctionné à plein tube

 

 

Ensuite, visite de nos amies les chèvres dans le village

Par chance elles ne se sont pas attaquées à ma moto lol

 

Elles sont reines dans ce village. les piétons et la circulation doivent s’adapter

à leur bon vouloir pour pouvoir passer

 

 

Les enfants s’amusaient bien

 

 

Biensûr il y a des des magasins qui vendent des peaux, des peluches

et toutes sortes d’autres souvenirs à des pris super raisonnables

 

 

Et celle-ci, vous ne trouvez-pas qu’on dirait

qu’elle se met en vente, camouflée entre les peaux ?

 

 

Toutes les chèvres étaient super pacifiques

et pas peureuses pour deux ronds

 

 

Aucun immeuble dans le village, que de très jolis chalets

 

 

Au centre du village tout est bon pour déguster

un morceau de luzerne … comme vous pouvez le voir

les chèvres n’hésitent pas à mettre la « patte à la main » lol

 

 

Vint le moment de repartir et Lady a trouvé un truc génial

pour sonner le rassemblement

 

 

 

Voilà, notre balade nous ensuite menés au bord d’un petit lac d’une couleur turquoise vive où nous avons même pu nous baigner.

 

Moi je n’ai pas osé essayer de nager avec mon dos en compote, j’ai juste trempé mes pieds dans l’eau, c’était déjà pas mal que je fasse toute cette route. J’ai quand même eu mal mais l’ambiance et les paysages en valaient largement la peine.

 

Ensuite nous avons repris la route jusqu’à Thonon, où nous avons bu un dernier petit verre avant de reaprtir dans différentes directions selon nos domiciles respectifs.

 

Voilà, une super belle journée de plus en compagnie de mes potes les Têtes Brûlées. Merci pour cette belle journée.

 

A bientôt par la magie du web.

 


Virée « Bénédiction des Motards » au Col des Mosses le 23 mai 2010

Bonjour à toutes et tous,

Je voudrais vous faire partager ou découvrir ce veut dire pour moi l’esprit motard en vous faisant vivre cette virée par le biais de ce billet dans lequel vous pourrez voir quelques photos de ce rassemblement. J’espère que j’arriverai à faire transparaître l’ambiance géniale qui règne dans ce genre de balades.

La Virée était organisée par « Lady Harley » de l’équipe de potes des Têtes Brûlées et nous avions rendez-vous à la station Agip de le Tour-de-Peilz à 8h.45 le dimanche 23 mai 2010 où environ 30 motos étaient au départ alors qu’un groupe de motards valaisans allait nous rejoindre à Aigle.

Parmi les 30 motos alignée au départ de la Tour-de-Peilz il y avait aussi un side-car grâce auquel Luc à pu participer à cette journée si sympa. Luc est IMC (infirme moteur cérébral) il ne peut donc pas coordonner ses mouvements mais il a toute sa tête et pour lui une sortie comme celle-là représente quelque chose de fort, une porte ouverte sur le monde qui lui permet de sortir de l’institution dans laquelle il vit et de se fabriquer de supers souvenirs. 

Voilà justement l’un des points forts de l’esprit motard, l’ENTRAIDE, que j’apprécie tellement et qu’on ne retrouve que très rarement dans ce monde moderne, hormis dans le cadre d’actions bénévoles.

Une fois Luc installé dans le side-car, nous partons tous en direction d’Aigle. Biensûr avec les feux de circulation, nous avons étés séparés en plusieurs groupes. Les motards valaisans se sont tout naturellement insérés parmi nous à nore passage à Aigle et tout ce beau monde est parti pour le Col des Mosses, superbe route par une si belle journée.

Une fois arrivés en haut du Col nous nous sommes arrêtés au Chalet « le Pic Chaussy » où « Lady Harley » avait réservé toute la terrasse. Biensûr Luc n’est pas resté dans le side car, comme à chaque arrêt, il a été transporté par deux hommes forts pour nous rejoindre.

Après environ une heure d’arrêt nous avons repris la route pour nous arrêter juste 3 ou 4 kilomètres plus loin sur un grand parking où le Pasteur Richard Falo a procédé à la bénédiction des motards. Ses paroles étaient émouvantes et on ne pouvait y rester insensible car les vrais motards ont un grand coeur. Lui-même motard il a bien compris ce que représente pour nous le fait de rouler en moto et il a su trouver les mots justes pour nous rappeler que nous avons tous perdus des amis motards dans de graves accidents et que même si on ressent ce besoin d’adrénaline il nous faut garder un côté sage et prudent. Il a donc demandé à Dieu de nous accorder cette sagesse et cette prudence. Voici quelques photos de ce moment

Toutes les motos et leurs pilotes et passagers au moment de la bénédiction

 

 

Le Pasteur Richard Falo a su nous toucher avec ses mots

 

 

Puis les motards valaisans ont continué leur virée de leur côté

et nous nous sommes regroupés au bord de la route

pour partir tous ensemble vers le lieux du pic-nique

Au centre de la photo l’organisatrice « Lady Harley »

Merci à elle pour tout son travail

 

 

 Nous arrivons à la Rossinière, notre coin pic-nique en pleine forêt

c’était super cool

 

 

Quelques branches, une étincelle et voilà notre feu qui prend vie

 

 

Et chacun de cuire son cervelas, sa viande, sa brochette

ou ses cipolattas puis d’aller déguster son festin aux alentours du feu

regardez la photo suivante, ça ne vous donne pas faim ?

 

 

ambiance super décontractée comme on peut le voir

sur les quelques photos suivantes

 

 

 

 

 

Ah oui, il faut quand même que je vous fasse voir

la super installation faite pour Luc afin qu’il puisse

appuyer son dos, sans quoi il n’a pas l’équilibre.

 

Je pense que vous comprenez maintenant mieux que

l’esprit d’entraide du monde des motards n’est pas un vain mot.

 

 

Dailleurs Luc a été ravi de sa journée

 

 

Et voici tous nos chevaux de fer

stationnés en bordure de forêt

 

 

 

et juste quelques pas plus loin, la forêt dans toute sa splendeur

c’était super agréable avec la chaleur qu’il faisait

 

 

Encore une petite photo de groupe

 

 

Ah oui, c’est vrai, j’avais oublié de vous présenter

un passager très particulier, il s’agit d’un chien

qui a l’habitude de voyager en moto avec ses maîtres

dans un sac à dos fait sur mesure.

Vous le verrez mieux sur une prochaine photo

 

 

Et voilà Nounou, ma petite passagère photographe

 

 

 

 

Une petite farceuses lol

 

 

Puis des journalistes du journal Le Matin nous ont rejoints

pour préparer un article publié le lundi 24 mai

je vous donne le lien informatique pour aller le lire

http://www.lematin.ch/actu/suisse/pasteur-benit-motards-279238

 

 

 

Pour ceux qui ne connaissent pas

voici des pièces qu’on peut ajouter sur son harley

cette gamme de produit s’appelle

« Scrimini Gale »

Il ne s’agit pas de ma moto mais j’en ai aussi plusieurs

 

 

 

Et voilà l’heure de continuer la route en direction de

l’aéroport d’Epagny pour boire un petit jus, alors

on réinstalle Luc dans le side-car

avec son compagnon de route

 

 

Le petit chien motard

 

 

Nous voici arrivés à l’aéroport d’Epagny

 

 

De quoi assouvir notre soif et pour les nanas

profiter du petit coin lol

 

Nous occupions deux grandes tablées

 

 

 

Petite photo de famille avant une petite cérémonie

 

 

Luc devait être de retour à son institut pour 17h.00

alors nous voilà repartis

 

Chacun est rentré de son côté sauf un groupe de 6 motos

Le Pasteur Richard Falo

« El Terrible et Lady Harley »

« La Pilote du side-car … »

« Maigret et sa femme »

Marc et Kéké

et Nounou et moi

 

 

 

C’était une magnifique journée de partage, j’ai vraiment beaucoup aimé

l’équipe des Têtes Brûlées est vraiment super sympa

et chapeau encore pour l’organisation c’était parfait

 

A l’arrivée je suis allée boire un petit jus avec eux on a discuté jusque vers 21h.30 puis j’ai pris le chemin du retour en hésitant longtemps entre la route suisse et l’autoroute mais j’avais envie d’être chez moi assez rapidement j’ai donc opté pour l’autoroute et j’ai échappé de peu à un sacré accident alors que je n’y aurais été pour rien du tout.

 

Il faisait déjà nuit. Pendant que je roulais à 120 sur la file de droite, une voiture me dépasse, à la lumière de ses phares je vois sur sa piste une sorte de boîte métallique de 50 x 50 x 30 cm. Je me suis décalée le plus possible à droite sur la bande d’urgence pour laisser la voiture éviter cet objet. Mais la voiture n’a pas dévié de sa trajectoire et à chouté cette boîte métallique qui s’est discloquée en plusieurs morceau dont un très gros qui a frôlé l’arrière de ma moto … je l’ai échappé belle !!!

 

J’ai bien l’impression que la bénédiction du Pasteur a fait effet pas plus tard que le jour-même lol. Merci beaucoup Richard.

 

Voilà j’espère que ça vous a plu et si vous avez envie de mettre des commentaires n’hésitez pas.

 

Bonne fin de journée à toutes et tous et à bientôt par la magie du web.


 

J’agrandis ma collection … devinez laquelle ?

 

 

Bonjour tout le monde,

 

Voilà quelques nouvelles fraîches et comme vous le verrez … étonnantes.

 

Pour ceux qui me lisent régulièrement vous savez déjà que je suis une passionnée de moto et que j’ai la chance de conduire une petite Harley dont voici la photo

 

 

Puis il y a un mois de ça j’ai été invitée à particier à une soirée bowling

très sympa, invitation que j’ai acceptée avec plaisir puisque

ce sport fait aussi partie de mes passions.

 

Quelle ne fut pas ma surprise en voyant dans la vitrine du shop

une boule de bowling d’un modèle dont j’ignorais l’existence

et que je n’aurais jamais penser trouver une fois

je vous la laisse découvrir

 

 

Jusque là rien de spécial me direz-vous

mais pour moi ça a été immédiatement le coup de foudre

d’une part pour les couleurs qui sont justement mes préférées,

mais également parce qu’elle pèse le même poids que ma boule précédente

(14 livres) et surtout parce que c’est une boule …

 

 

Une boule Harley Davidson … !!!

Je ne savais même pas qu’il en existait.

Je l’ai immédiatement réservée pour la fin du mois

et pris rendez-vous pour le perçage jeudi dernier.

 

J’ai apporté mon ancienne boule

pour que le perçage soit vraiment identique, ce qui est très important

pour mes articulations qui se déboitent déjà tout le temps

 

Le perceur a très bien travaillé,

ma nouvelle boule me va comme un gant

et je l’ai inaugurée tout de suite après

 

 

Comme chaque boule est différente au niveau du top

(un contrepoids qui se trouve à l’intérieur de la boule)

même si le perçage est identique, la boule réagit différemment

et il faut environ une trentaine de parties pour s’y habituer.

 

J’en ai déjà fait 3, il n’en reste plus que 27 pour retrouver

ma moyenne habituelle qui se situe aux alentours de 170.

 

J’en connais certains,

motards harley et joueurs de bowling comme moi,

qui vont être tentés d’en acheter une.

 

J’espère juste que j’arriverai à faire quelques

records cette année avec ma ptite boule harley.

 

C’est marrant, en principe on choisit sa boule de bowling

selon des critères techniques, de réactivité ou de trajectoire.

Moi j’ai toujours acheté mes boules juste au feeling

parce que leurs couleurs ou leurs dessins me plaisaient,

pourtant ça ne m’a pas empêché d’être championne suisse

quand je faisais encore de la compétition.

 

Elle a juste un tout petit défaut cette boule

vous devinez ???

Elle ne fait pas le même bruit sympa que ma moto lol

 


Concentration motos de Douvaine « édition 2009 »

 

Comme les deux dernières années j’ai eu le plaisir de participer à cette concentration moto que j’apprécie tout particulièrement pour son ambiance et son organisation. Bravo à l’Amicale des Deux Aigles de nous proposer chaque année ce rassemblement si sympa, je sais quel travail ça représente d’organiser ce genre de manifestation.

Je vais essayer de vous faire partager cette ambiance par quelques photos que je vous laisse découvrir.

 

Première impression

Maintenant quelques motos originales et pour commencer

une deuxième version du tonneau « top case » lol

 

 

très joli travail avec des lanières de cuir

pour ouvrir et fermer le tonneau

 

et maintenant observez bien ce disque de freins

d’un trike que je trouve vraiment super futuriste

avec de la technologie de pointe

 

 

et en voilà une sur laquelle ça doit être sympa de s’asseoir

 

 

Alors là on a à faire à un trike fait maison.

Chapeau ça doit pas être évident du tout à faire

 

 

en voilà une que j’avais déjà remarqué l’année dernière,

très jolies finitions

 

 

 

et bien sûr, comme chaque année, de très belles peintures

 

 

 

 

Maintenant passons un peu au côté ambiance. Comme d’habitude des stands très bien achallandés, que ce soit avec des pièces moto, des bijoux, de l’habillement ou encore de la sellerie. Il y avait aussi plusieurs animations, regardez plutôt ce que Doug a pris beaucoup de plaisir à faire en faisant des loopings, puis des doubles loopings … bravo

 

 

il y avait aussi des pro du free style.

c’est-à-diire des acrobaties sur motos

de grosse cylindrée. Il sont super doués les gars.

La fumée est provoquée par les burns

pour ceux qui ne connaisent pas c’est

le fait de faire chauffer les pneus

jusqu’à ce qu’ils fument

 

 

Au retour de la balade avec toutes les motos

voici encore quelques photos d’amateurs de belles motos.

 

De gauche à droite Chris, mon compagnon, qui roule en Goldwing,

son ami Billo qui roule en Road King avec remorque

et un couple de motards qui avaient envie

d’être pris en photo devant la moto de Billo

 

Ici je suis entourée de Billo et Chris

C’était sympa de faire la route ensemble avec nos trois motos

pour aller à Douvaine puis pour rentrer à la maison

 

Ah oui j’allais oublier, cette année aussi la fameuse Excalibur

était de la fête

 

 

et j’ai même eu le plaisir de pouvoir m’asseoir dedans … cool

 

 

Voilà c’est tout pour cette année.

 

Je me réjouis déjà de 2010.

 

J’espère que cette petite balade motarde vous a plue.

 

Bonne fin de journée et à bientôt par la magie du web.

 

 

 

 

 

 


Biker Babe   Biker

15ème Rassemblement toutes Motos – Douvaine

Organisé par l’amicale des 2 Aigles

Les 26, 27 et 28 juin 2009

Amis motards … retenez ces dates ça vaut le détour 

Juste un petit coup de pub pour cette concentration motos qui le mérite vraiment.

Les 26, 27 et 28 juin prochain aura lieu le fameux rassemblement motos de Douvaine organisée comme d’habitude par l’Amicale des 2 Aigles dont les membres se donnent à chaque fois un mal fou pour nous faire passer un super week end.

Si une balade à plusieurs centaines de motos vous tente, si vous aimez les concerts rocks, vous promener parmi les nombreux stands dans une « ambiance motards » n’hésitez pas à venir vous ne serez pas déçus. Camping gratuit pour ceux qui veulent rester sur place. Pour tout renseignement complémentaire voilà deux numéros de téléphone (France) 04 50 39 94 28 et 06 87 71 41 63.

Pour que vous puissiez mieux vous rendre compte de toutes les animations je vous laisse voir le programme officiel dont voilà les deux pages

 

Pour ma part j’espère bien être de la fête et si vous décidez d’y aller vous aussi on aura peut-être l’occasion de se croiser sur place … qui sait … le monde st petit.

Bonne fin de journée et à bientôt.

 

 

 

 


 

Amicale des 2 Aigles – super millésime 2008 

 

Comme promis, le récit et les images de la concentration de motos organisée à Douvaine par l’Amicale des 2 Aigles le week end passé.

Alors voilà, vendredi soir j’ai eu le plaisir de faire découvrir cette manifestion si sympa à mon compagnon, lui aussi motard. Cette fois-ci je n’ai pas campé sur place mais je suis revenue avec plaisir le lendemain.

Nous entrons donc et stationnons nos motos sur le parking et là nous sommes tombés sur un scooter pour le moins original regardez plutôt, ça doit être un travail de fou mais c’est magnifique, un scooter super fun 

 

PICT8513   PICT8515   PICT8514 
 
Continuons donc dans les originalités,
voilà le motard au tonneau qui était déjà là l’année dernière
je trouve cette remorque aussi rigolote que pratique, bravo
 
PICT8516    PICT8517     PICT8518
 
Certains sont très prévoyants lol
 
PICT8519     PICT8520
 
Et vous, avez-vous déjà vu des freins comme ceux-là ? Moi jamais
 
PICT8521
 
Pour ceux qui ont déjà vu mon blog l’année dernière concernant
la même manifestation vous reconnaissez certainement ce véhicule ..
mais pour les nouveaux venus essayez de deviner
 
PICT8566
 
Vous ne voyez pas ?
 
PICT8569
 
C’est une magnifique Excalibur
 
PICT8571 
 
Bon, maintenant passons aux Trikes, ces fabuleux engins
qui me donnent envie de voyager sans plus jamais m’arrêter …
je vous en présente quelques modèles. Pour commencer celui-ci
que j’ai bien aimé, très avant-gardiste au look sportif
 
PICT8546    PICT8522
 
Voici le "Tiger-Trike", admirez ces belles peintures et le siège assorti
 
PICT8523     PICT8524
 
Et maintenant le "Wolf-Trike", tous plus beaux les uns que les autres ces trikes
 
PICT8525     PICT8527
 
Celui-ci ne serait-ce pas Woody-Wood-Picker de retour parmi nous …
comme vous pouvez le voir
tous les détails sont très soignés sur tous ces modèles
 
 
PICT8534    PICT8535
 
Quant à celui-là c’est celui de Nounours
qui a dailleurs bricolé une remorque super pratique pour dormir dedans
 
PICT8539    PICT8541
 
Pour le suivant observez bien, vous le reverrez plus tard dans ce billet
il s’agit d’un trike trois places, mais les deux places arrières sont occupées
par un énorme sac en cuir … pourquoi ??? Mystère … réponse plus tard
 
PICT8550     PICT8552
 
Et en voilà un de trike qui m’a tout de suite rappelé la coccinelle de VW
vous trouvez pas qu’il y a une petite ressemblance ?
 
 
PICT8553     PICT8555
 
Le voilà sous d’autres angles de vue … assez génial l’engin je trouve
 
PICT8554     PICT8557
 
 
Maintenant venons-en aux motos, il y en avait tellement qui étaient
magnifiques, je ne peux pas toutes les mettre sur mon blog
sans dépasser le maximum de photos auxquelles j’ai droit par mois lol …
mais voilà quand même quelques belles machines et tout d’abord
celle de la Présidente de l’Amicale des 2 Aigles … Lulu …
et son casque à crinière que je trouve génial
 
PICT8618     PICT8619     PICT8620
 
Là j’ai beaucoup aimé la peinture …
très original et dans les couleurs que je préfère
 
PICT8560     PICT8561
 
Cette moto-là aussi était magnifique, toute fleurie,
mais les détails ne s’arrêtaient pas là
le conducteur et la passagère avaient également
des vestes en cuir assorties à la peinture de leur moto
super beau
 
PICT8621     PICT8622     PICT8623
 
La suivante était vraiment hors du commun …
si j’ai bien compris le conducteur doit être cool … lol
lisez ce qui est écrit sur le pot d’échappement,
par contre pour la selle … j’ai un peu l’impression que
ça doit être drôlement moins zen … lol
 
PICT8626     PICT8625     PICT8627
 
et voilà la bestiole dans son intégralité
 
PICT8628

 
Vous rappelez-vous du trike à cornes ? Regardez pourquoi le siège
passager était occupé par un énorme sac en cuir …
c’est mignon non ?
Je vous présente "Paradise" le passager pas clandestin de ce trike
 
 PICT8666     PICT8665
 
  Le samedi après midi j’ai participé à la balade, c’était super cool
j’ai beaucoup aimé, voilà juste quelques photos prises
pendant la pause boisson je ne sais pas précisément
combien nous étions mais en tous cas … beaucoup
Une super ambiance avec tous ces moteurs qui ronronnaient
et les claxons sympas pour saluer les gens
dans les villages où nous passions
 
PICT8635     PICT8637
 
PICT8652     PICT8658
 
A part ça sur le site de Douvaine il y avait aussi pas mal d’animations
et de concerts, je n’ai pas tout vu mais je vous montre juste
quelques images
 
Tout d’abord le rodéo, j’y ai particpé le soir, c’était hyper marrant
En premier lieu il fallait déjà arriver à monter sur cette satanée vache
et une fois qu’on était installés c’étaient les gens tout autours
qui tiraient sur des cordes pour faire bouger la vache.
Moi j’y suis allée en même temps qu’une autre femme qui était
déjà installée dans le bon sens alors je me suis mise
à l’envers et j’ai cramponné la bestiole par la queue … lol
J’ai dû résister … je sais pas .. trois ou quatre secondes … lol
A rééditer le truc, j’ai ri encore un sacré moment après ça
 
PICT8668
 
et puis il y a eu un show de VVT avec un champion de France
génial à voir … d’une précision incroyable,
dommage que j’arrive pas à charger le petit film que j’ai fait
pour que vous puissiez vous rendre compte de la vitesse d’exécution
mais je vous laisse guigner quelques photos
 
 
PICT8599     PICT8610
 
 
PICT8611     PICT8612
 
PICT8613
 
Juste une explication pour ces deux dernière photos concernant le VVT
Vous voyez que le roue avant est située en-dessus du visage de la personne
couchée par terre. Sur la photo suivante l’homme n’a plus de casquette,
c’est avec la roue avant du vélo qu’elle a été enlevée …
Vraiment super Bravo au Team TMS
 
PICT8606     PICT8607
 
 
Pour terminer je vous montre juste quelques modifications apportées à ma moto
ce week end … D’abord une nouvelle sacoche à outils
carrément assortie aux couleurs de ma moto
faite par un artisant super doué
 
 
PICT8669
 
Et là un nouveau passager qui j’espère ouvrira l’oeil pour moi … lol
 
PICT8672     PICT8673
 
Et là ce sont des têtes d’aigles,
mais où pensez-vous qu’elles se trouvent ?
 
PICT8679
 
En fait, il y en a 6, elles sont sur mes sacoches
qu’en pensez-vous ?
 
PICT8678     PICT8677
 
 
 
Voilà, j’en ai fini avec mon billet sur cette concentration, je me réjouis déjà de celle de l’année prochaine. J’espère que ça vous a plu et je vous remercie par avance pour vos commentaires.
 
Bonne fin de journée et à bientôt par la magie du web.
 

 


 

Concentration moto … un peu de pub pour le week end prochain

La concentration de Douvaine qui a eu lieu ce week end était super sympa, j’y retournerai l’année prochaine sans hésitation. Pour le billet et les photos que j’ai faites sur place il faudra patienter quelques jours pour les voir sur mon blog, ça va me prendre un peu de temps.

Par contre le week end prochain il y en a une autre à laquelle j’aimerais beaucoup participer … on verra si je peux y aller … c’est immense et pas trop loin de chez moi, je vous ai mis le lien juste en-dessous des deux photos, allez voir ça vaut le coup d’oeil, c’est un rassemblement de taille puisqu’on on y attend 15’000 motos … une sacrée organisation avec de nombreux spectacles et en plus l’entrée est gratuite … j’espère que je serai en état d’y aller lol.

 

D’abord voilà la page d’accueil du site des organisateurs
DOGS & CO

Samoens

là, c’est l’affiche de la manifestation

Samoens-2

et enfin le lien pour aller sur leur site si vous voulez plus de renseignements

http://www.dogs-and-co.com/

Puis cliquez sur le chien et vous y êtes
très bien conçu ce site d’ailleurs
Bravo

Voilà c’est tout pour aujourd’hui, si vous êtes aussi passionnés que moi peut-être qu’on se croisera sur place.

 

Bonne fin de journée et à bientôt.

 

La Prière du Motard


 
Bonjour tout le monde,
 
Le week end dernier j’ai eu la chance de participer à l’une des plus grandes concentration moto Harley de Suisse, organisée cette année à Morges par le Hug. Essayez d’imaginer une file de motos de 15 km de long comprenant 1’500 motos. D’autres chiffres : il y avait sur le site 6’000 motos, un vrai régal pour les yeux et les oreilles, dont certaines venant des Etats-Unis ou d’Afrique du Sud et 35’000 personnes se sont déplacées pour visiter cette concentration, pas mal hein ?
 
Je ferai prochainement un billet sur cette concentration avec de belles photos à l’appui, mais en attendant je vous fait profiter de la prière du Motard qu’une de mes amies m’a envoyée … hihihi
 
La Prière du Motard
 
Notre Père qui roules en bécane
Que ton moteur soit débridé
Que tes cales-pieds frottent
Donnes-nous aujourd’hui nos virolos de ce jour
Pardonnes-nous nos arsouilles
Comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont déposés
Et ne nous exposes pas à la flaque de gasoil
Mais élognes-nous des gravillons
Car cest à Toi qu’appartiennent
Le couple, la puissance et le freinage
Pour les siècles des siècles
Amen
 
Un clin d’oeil de falbala
Cliquez sur la photo pour la voir en grand

Ma première concentration moto


 
Bonjour à toutes et tous et merci de votre visite.
 
Aujourd’hui j’ai envie de vous faire partager une expérience qui a été super sympa pour moi, ma première concentration moto. Comme d’habitude j’ai essayé de prendre des photos originales mais avant de commencer le récit de ce week end je vous fait profiter de l’avancement du dessin de mon gilet de cuir.
 
Mon pseudo sur Motards-ch c’est "Bison Blanc" et j’ai un T-shirt avec un bison blanc que je compte bien faire peindre sur ma moto mais en attendant de pouvoir le faire j’ai donné mon gilet de cuir pour faire peindre ce même motif.
 
Voilà le dessin original du T-shirt
 
 PICT5060

  et voilà ce que ça donne sur mon gilet, mais le travail n’est pas encore fini

 PICT6297 

L’artiste qui peint à l’aérographe sur le cuir c’est Chris, allez voir son site il est génial, il fait également de magnifiques tatouages tout en finesse, voilà l’adresse de son site  : www.aerostyle.ch

Quand il aura ajouté la couleur bleue métalisée et que le gilet sera fini je vous en ferai profiter, en attendant suite au prochain feuilleton.

Bon alors voilà, maintenant commençons le récit de ce fameux week end.

Mes amis Claude et Jean m’ont rejoints chez Chris où j’étais allée pour voir où en était la peinture de mon gilet. Ensuite nous sommes partis pour Douvaine où avait lieu la concentration moto organisée par l’Amicale des deux aigles.

Alors là il faut que je vous explique … j’étais vraiment chargée comme un mulet comme vous pourrez le constater sur la photo suivante

  Montage chargement

Alors voilà le pourquoi du comment :  dans le sac de sport il y avait, deux tentes de camping (une pour moi et une pour Claude et Jean), deux matelas, deux sacs de couchage et tout le matériel nécessaire pour le montage.

Dans le sac sur le porte-bagage il y avait mes habits, l’apparel photo, mes médicaments, mes affaires de toilette, bref toutes les autres choses dont j’avais besoin et dont une partie se trouvait aussi dans le sac que j’avais devant moi.

Alors voilà commet nous étions installés une fois les tentes montées

  DSCI0309

Alors une fois installés, nous sommes allés faire un petit tour pour voir les autres motos qui étaient arrivées et je vous dit pas … il y avait vraiment de magnifiques engins à en rêver la nuit, voyez vous-même ce side car par exermple

  PICT5701      PICT5703

Là il y avait deux place sur la moto et deux dans la cabine avec une remorque, le tout avec une fantastique peinture

  PICT5705

Avant de passer aux autres motos et engins de rêve, quelques mots sur l’organisation que j’ai trouvée parfaite. Quand on y pense c’est un boulot de fous tout ce que l’Amicale des deux aigles s’est donné la peine d’organiser, aussi bien au niveau de la nourriture, que des concerts et des divers stands.

  PICT5718

Préparation du petit-déjeuner

Les stands super achallandés

 PICT5758     PICT5759

On a même eu droit à un concert au cours duquel se sont suivis Jonnhy Hallyday et Elvis Presley … des sosies biensûr, mais j’ai été étonnée en bien par leurs performances vocales, c’était vraiement très approchant

Je me suis permise de faire un petit montage

montage-stars 

Continuons dans les motos spéciales … celle-là appartient sans aucun doute à un cow boy

 PICT5722     

la voilà en entier

  PICT5723

Il y en avait pour tous les goûts

       
 PICT5730     PICT5731
et voilà la moto qui doit appartenir à la panthère rose si vous voulez mon avis
 
 PICT5733

Parmi les engins qui ont attiré le plus de regards il y avait les trikes dont certain avaient de magnifiques peintures à thème, je vous présente le trike "Lucky Luc"

   PICT5735     PICT5738

PICT5736   PICT5739   PICT5737

C’est beau n’est-ce pas ?

L’humour était aussi de la fête, vous allez sûrement vous dire mais qu’est-ce qu’elle nous montre là Miss Cata …!!!

 PICT5741

voilà un peu plus de détail concernant la photo mystère

 PICT5743

 PICT5740

Tous les détails sont soignés comme vous pouvez le voir

 PICT5756

il y avait même des vicking parmi nous

 PICT5770

Une excalibur a aussi fait la balade avec les 250 motos et trikes

 PICT5794     PICT5795PICT5798

Voilà enfin le départ de la balade tant attendue

 photo-portrait balade

  Vous m’avez reconnu ? Juste la photo ci-dessus au premier plan c’est moi pendant la balade

Miss Cata reflétée sur le casque, entrain de faire une photo

 PICT5802

Voilà vous avez eu un aperçu de ce dont j’ai pu profiter penant tout le week end.

En tous les cas c’est sûr l’année prochaine je me réinscrirai, c’était vraiment trop cool et pour ceux qui ne connaissent pas bien ce milieu, sachez qu’il n’y a eu aucune bagarre, que tout s’est passé de la manière la plus pacifique et d’entraide possible, c’est tellement agréable, il n’y plus beaucoup d’endroit ou l’on peut rencontrer cet esprit-là

J’espère que mon billet vous a plu et je vous dis à bientôt pour mes prochaines aventures.

 


 
 
Bonjour tout le monde,
 
Alors voilà, comme promis je vous décris cette fantastique journée.
 
Ce rallye, que je pensais avoir à faire sous des trombes d’eau nous a offert une belle surprise. Alors qu’en pleine nuit il pleuvait encore comme vache qui pisse, le soleil était au rendez-vous hier matin dès 8h.00, heure de notre rendez-vous au Saint-Georges Pub, bref un temps magnifique … pas une seule goutte d’eau … super génial !
 
35 pilotes moto s’étaient inscrits avec ou sans passagers et tout le monde était au rendez-vous. A part les genevois, certains venaient de France voisine, d’autres du Valais ou encore du canton de Vaud.
 
 
 Voilà une image prise au départ

 PICT5577

 
En arrivant au départ, on nous a demandé de relever notre compteur kilométrique total et on nous remis une page explicative quant au but humopristique de ce rallye et au comportement souhaité.
Nous avons aussi reçu un road bock et une feuille de route à compléter à chaque poste en y ajoutant à chaque fois le kilomètreage total de la moto. A part le départ et l’arrivée du rallye qui avaient lieu en territoire suisse tout le reste s’est déroulé en france et je vais vous indiquer au fur et à mesure des photos le trajet que nous avons empruntés pendant la journée car c’est super balade à faire si vous avez envie de vous en mettre plein les yeux : départ du Saint-Georges Pub à Genève, Saint-Genis, Gex, Col de la Faucille ou un premier poste nous attendait, super rigolo à faire dailleurs.
 

PICT5579   PICT5580   PICT5581

Bon vous avez compris, il s’agit d’un quad,

Sympa comme truc hein  Surtout quand je vous aurai précisé que les commandes sont complètement différentes de celles d’une moto. Le première vitesse est au haut et pas en bas (en bas c’est la marche arrière) ensuite la poignée des gaz … et ben elle tourne pas parce l’accélérateur est un petit levier qu’il faut enfoncer, le frein sur la poignée n’est pas un frein pour ralentir, mais un frein à main … alors évidemment quand on conduit un de ces  engins supers sympas pour la première fois, on a beau nous expliquer tout ça dans le détail, impossible de ne pas garder les réflexes de la conduite moto, je vous dis pas le nombre de fois ou j’ai voulu tourner cette foutue poignée des gaz qui ne voulait rien savoir … hihihi.

Regardez donc le parcours qu’on nous a préparé avec amour. La ruse c’est qu’en passant sur les obstacles il fallait bien être en face aussi bien pour les roues avant qu’arrière et que si l’engin penchait il fallait compenser en se penchant de l’autre côté comme au side-car. Et le coup du balancier en a déstabilisé plus d’un

 

 PICT5584     PICT5585

 
  
Jusqu’à ce poste j’ai fait la route toute seule. Bon il faut préciser que sur les 35 motos il y avait une vieille bmw routière, deux choppers dont ma moto et tout le reste était des motos faites pour la vitesse, je ne voulais pas ralentir un groupe avec ma conduite tranquille "à la limite du supportable" comme on dit sur http://Motards.ch.
 
Une fois que j’ai fait le parcours avec le quad je suis restée pour faire des photos des concurrents suivants. Puis l’un d’entre eux m’a demandé comment je roulais … moi je roule cool, très très cool et c’est exactement ce qu’André cherchait avec sa vieille bmw. Nous avons donc continué la route ensembles pour le reste de la journée en nous entraidant pour les questionnaires et la lecture des cartes routières.
 
Puis nous avons continué notre route, La Cure, Morez, Bellefontaine, Chapelle-des-Bois, Chaux-Neuve. Tout au long du trajet il y avait magnifiques paysages, nous étions vraiment en pleine nature dans tout ce qu’elle peut nous offrir de beau  

 PICT5591

Et puis tout-à-coup, à notre grande suprise nous sommes tombés sur une exposition de tracteurs de collection …. dans ma petite tête de linotte je me suis dit : "ça doit être un truc qu’il faut aller voir car il y aura sûrement des questions là-dessus au poste suivant". Je vous avais bien dit que a allait fumer !!! Alors nous voilà entrain de discuter avec le propriétaire de la collection et faire un tas de photos avec les marques etc… et devinez sur quoi on tombe

Vous trouvez pas que cet engin pourrais être l’ancêtre du trike ???

 
 PICT5603   PICT5605
 
Bon, je vous le concède, c’est un engin archaïque mais il y avait quand-même de l’idée. En fait cet engin ne se trouve que dans cette région où les patûrages sont très pentus, et cette faucheuse à trois roues était fabriquée dans la région spécialement en raison du degré de pente des terrains, ça permettait un meilleur équilibre de l’engin.
 
A part les tracteurs exposés à l’extérieur, il y avait aussi tout un bâtiment qui contenait toutes sortes d’attelages à roues et à luges. Quand je vous aurai précisé qu’André fait de l’attelage avec ses chevaux vous comprendrez que nous avons passé un moment très intéressant dans cette exposition avec les deux passionnés qu’étaient le propriétaire et André qui quant à lui connaissait l’utilité de chacun de ces attelages et tous les détails mécaniques, techniques et de décoration.
 
Alors pour les gens qui aimeraient aller se promener dans une région super belle et profiter pour visiter ce musée, je vous indique les coordonnées
 
BERGERIE DE LA CHENOZ
Lieu-dit Chenoz
25240 CHAUX-NEUVE
Tél. 0033(0)381.69.10.25
 

 PICT5623

 
Nous avons dû interrompre notre viste du musée car les "motos-balais" des G.O. sont arrivées, signe que nous étions les derniers et qu’il nous fallait reprendre la route en direction de Foncine-le-Bas, Pont-de-la-Chaux, Le Frasnois pour rejoindre le poste suivant
 
 
 
Mais une fois arrivés au poste, pas de poste … ou plutôt si, il y avait bien un arrêt à faire et le kilomètrage à relever mais le jeu prévu à cet endroit-là a dû être annulé pour raison de "course de côte" qui a commencé bien plus tôt que prévu dans le calendrier, l’itinéraire a donc lui aussi dû être modifié pu passer ensuite par Saint-Laurent en Grandvaux – Ilay – La Chaux du Dombief et enfin Doucier où nous avons mangé au "Petit Creux", un snack-bar bien sympathique ou nous avons pu manger dehors, au soleil en faisant fonctionner nos neuronnes pour répondre au questionnaire de "la Sauterelle", pas tiré des vers le questionnaire. Ce rallye ne s’appelle pas "délire" pour rien.
 

 
En fait à chaque fois qu’on ne trouvait pas une réponse on mettait ce qu’on trouvait de plus drôle comme réponse alors je vous en passe et des meilleures. Par exemple : qu’est qui passe de 0 à 100 en moins de deux secondes … moi j’avais trouvé quelque chose de logique (des millièmes de secondes) mais il y en a plusieurs qui ont trouvé quelque chose de tout aussi logique à quoi je n’avais pas pensé, à savoir le poids de Phiphi (le grand chef de l’orgaisation de ce rallye) quand il monte sur sa balance.
 
Chacun a donc répondu à ce questinnaire hilarant en y mettant le plus d’humour possible et le soir après la remise des prix, nous avons eu droit au florilège des réponses les plus drôles à chaque question et je peux vous dire qu’on était morts de rire.
 
Vint l’heure de reprendre la route, André et moi toujours à notre rythme cool et en étudiant attentivement le road book et la carte topographique. Nous avons passé par Chacier – Patornay – Pont-de-Poite – La Tour de Meix après quoi nous sommes arrivés au poste suivant où mes souvenirs d’enfance ont ressurgit sans toutefois pouvoir les utiliser, ils fallu faire du houlà-hop … et ouh-làlà et hop hop tout était par terre.
 

 PICT5642     PICT5643

 
Le poste était en surplomb d’un lac … vraiment super beau cette vue, avec des voiliers … relaxant … peut-être trop puisque j’étais toute molle pour faire fonctionner ce houlà-hop alors que je savais faire ça très bien étant gamine …

 PICT5647     PICT5652

 
 
 
Suite du chemin Onoz – Chancia – Dortan – Saint-Claude – Col de la Croix de la Serra où nous avons eu droit à un poste qui a permis un maximum de délire, voilà les objets dont nous avons dû deviner l’utilité

PICT5662                

 
Le premier c’était à filtre pour pour préparer la gentiane, on posait ce truc sur un verre avec un morceau de sucre dessus et on faisait couler l’eau par-dessus pour que cette eau sucrée se rajoute à la gentiane mise préalablement au fond du verre.

PICT5663 

 

Puis c’est un système pour le thé, on faisait tremper des feuilles de thé en les posant sur le truc avec les petits trous, puis une fois que c’était infusé ou relachait la pince et les gouttes tombaient dans le récipient en-dessous et ne tâchaient pas la nappe.
 
 
 
En fait je l’avais plus ou moins deviné, mais je ne comprenais pas l’utilité de la pince … alors j’ai écrit un truc marrant, qu’il s’agissait d’un instrument de percussion miniature qu’on trouve sur les mini-percussions appelées planche à laver qu’on utilise plutôt dans le jazz … tout ça parce que quand on lachait la pince ça faisait un tout petit "gling"

 

 
 ce truc-là je pense que vous avez presque tous deviné, c’est un repose-couverts, aussi pour ne pas tâcher la nappe
.PICT5664

PICT5665 

Mais alors celui-là … bien du courage pour trouver … c’est un truc pour nettoyer les dents humaines, il y a de la pression avec du Co2, ça devait être l’ancêtre du tuyau qui souffle chez le dentiste, mais on pouvait aussi l’utiliser pour enlever les points noir à Moboutou (comme dirait Sylvant) en ajoutant un produit à l’emplacement prévu pour une bouteille de produit liquide, cet appareil se transformait alors en vaporisateur.
 
Alors maintenant essayez d’imaginer le genre d’explications auxquelles on a eu droit grace à ces quatre objets … du pure délire je vous dis … à mourrir de rire. Dailleurs lors de la lecture le soir après le repas.il y a même eu un fou-rire général qui a duré bien 15 minutes grâce à l’un des gars de l’organisation qui a le même rire que Thierry Roland … mémorable vous connaissez ? Et bien MEMORABLE !!!
 
Voilà c’était le dernier poste, nous avons terminé le parcours en passant par
Saint-Germain-de-Joux – Bellegarde – Fort-l’Ecluse – Collonges – Pougny – Chancy – Athenaz – Sézegnin où nous avons été accueilli au local des Barjos,les organisateurs, qui est super bien situé, dans la compagne et la nature avec un local super cool, très sympa la soirée vraiment … une ambiance d’enfer
 
 
 PICT5667     PICT5669
 
Ah oui … j’oubliais … malgré le fait qu’André et moi ne roulions pas comme des fondus nous avons pris les deux premières places du classement, André premier et moi deuxième … pas mal hein pour moi qui hésitais à m’inscrire à ce genre de sortie pour pas ralentir les gens. En fait la chose déterminante était d’avoir fait le moins de kilomètres possibles tout en passant par le trajet du road book et non pas le temps le plus court. Alors comme nous avons pris le temps de bien lire la carte on ne s’est trompé qu’une seule fois sur peut-être 8 kilomètres. Comparé à certains autres concurrents qui nous ont tout d’abord dépassé, que nous avons revu peu de temps après en en sens inverse, puis enfin qui nous ont redépassés quand ils avaient enfin retrouvé leur route.
 
Conclusion  : Si vous faite de la moto et que vous aimez rire un bon coup, ne manquez surtout pas ce rallye dont c’était la troisième édition cette année. Pour savoir quand il aura lieu l’année prochaine allez de temps en guigner le calendrier sur le site http://www.Motards.ch
 

Humour motard


 
 
 
 
Bonjour tout le monde,
 
Je suis allée jeudi à Zurich pour le salon international de la moto … un vrai régal, allez guigner les photos dans l’album "Motos de rêves" que je vais mettre tout soudainement.
 
Mais dans ce billet j’ai voulu mettre les photos humoristiques que j’ai prises pendant ce salon car il y en avait quand même quelques’unes.
 
Alors donc, voilà la moto du futur pour les super sportifs, elle a un look d’enfer et c’est sur … c’est la seule moto que je connaisse qui va vous faire perdre des calories, en plus le prix est tout-à-fait abordable
 
 

 

 

 
Pas mal hein … qu’en dites-vous ? En fait c’est un vélo à moteur reloocké chopper. On pédale et quand on veut l’aide du moteur on l’enclenche.
 
Et ce pot d’échappement, vous pensez qu’il fonctionne bien ?
 

 en fait il n’a heureusement pas besoin de fonctionner, c’est en réalité un pied de table

Pour la prochaine image c’est le casque qu’il faut regarder, il me semble que c’était un saladier en plastique …
 

 sous un autre angle de vue on se rend mieux compte
 

Et maintenant observez bien la moto suivante … pas mal comme loock … mais regardez de plus près le moteur
 

En fait c’est un boguet super modifié, j’ai pas pu savoir si le moteur était "un peu trafiqué" mais je me suis mise à côté pour qu vous puissiez voir la taille et je vous rappelle que je fais 1,57m.
 

Puisqu’on en est à la taille mioches, regardez attentivement les choppers suivants …magnifiques n’est-ce pas ? En haut à gauche de la photo il y a un petit enfant devant les motos … eh oui, ce sont des motos miniatures, avec moteur à essence, limitées à 45 km/h. et vendues bien moins cher qu’un vélomoteur (Fr. 1’750,–) mais je ne sais pas si elles sont homologuables en suisse … ils sont tellement restricitfs dans notre pays pour ce genre de choses.
 

 Et maintenant la dernière photo humoristique de ce salon, moi j’aime bien les poilus et vous ?

 à mon avis, soit elle appartient à un coiffeur, soit à quelqu’un qui veut faire concurrence aux chameaux dans le désert
 

pas mal comme look mais je préfère de loin les superbes motos qui sont dans mon album

"Motos de rêves"

 

Merci d’avance pour vos commentaires et à la prochaine.

Premier week end motards à deux


 
Premier week end à deux motard(e)s
 
 
Bonjour tout le monde,
 
Ce week end est arrivé quelque chose que je me réjouissait depuis longtemps de pouvoir partager avec Santo : faire un tour ensembles  avec nos deux motos.
 
Cette semaine il s’est acheté une très belle moto, l’a immatriculée vendredi. C’est une Suzuki Savage 650, super belle, si vous observez bien les photos que je joins à ce billet, vous verrez qu’elle ressemble énormément à mon Harley. Il s’est aussi acheté un casque super sympa (voir photo).
 
Donc samedi après-midi première balade : Vuadens – Payerne – Yverdon – Estavayer le lac et retour à Vuadens .. 150 km sur de la bonne route, avec un soleil radieux … génial. C’était un très bon test pour moi pour savoir si en roulant avec d’autres personnes je les ralentis, ce qui n’est apparemment pas le cas … je suis contente car jusqu’à présent je ne me suis inscrite à aucune sortie du calendrier Motards.ch justement par peur de ralentir tout le monde (pour les motards si vous ne connaissez pas le site, allez-y vite, il est génial : www.Motards.ch.
 
Premier arrêt à Yverdon où j’ai profité de faire découvrir à Santo un endroit que j’aime tout particulièrement, ça s’appelle Paradis Sauvage. Je vous explique : dès qu’on ouvre la porte … tous les bruits de la jungle se mettent à résonner … et puis on visite tous les coins et recoins de cet endroit magique où il y a des animaux en peluche du sol au plafond mais où l’on peut aussi déguster des tartes maison et des boissons exotiques soit dans un confortable salon ou sur l’une des deux petites terrasses, tout ça servi avec amour et bon goût décoratif. Un vrai petit monde à part  http://www.smokefreeplaces.org/SZ/VD/ALL/980/Paradis%20Sauvage.shtml.
 
Deuxième arrêt à Estavayer le lac, très sympa, pause bienvenue pour tous les deux, j’ai pris quelques photos mais très difficile de prendre mon coeur de motard en photo, il a horreur de ça … pas grave je recommencerai … j’ai le temps.
 
Puis vint l’heure de prendre la route du retour car Santo était invité avec son fiston à un repas car ils ont aidé une personne lors de son déménagement.
 

Comme on annonçait une très bonne météo pour le lendemain nous avons discuté du trajet que nous pourrions faire le dimanche.
 

Moi j’ai profité de la soirée pour me reposer un peu, puis j’ai travaillé de nouveaux morceaux à la guitare  jusqu’à ce que j’aie trop mal aux doigts, ensuite j’ai un peu navigué sur le net pour trouver différents trucs.
 
Donc le dimanche matin nous sommes allés prendre un café croissant à Bulle avant de prendre la route pour : Jaunpass – Zweisimmen – Gstaad – Pillon – Les Voettes – Col des Mosses – puis retour à Vuadens, pas plus de kilomètres que le jour d’avant mais beaucoup de cols, c’était génial.
 
Premier arrêt après la descente du col du Jaun dans un restaurant où beaucoup de motards ont l’habitude de s’arrêter … on a juste bu un verre et on est reparti.
 
Deuxième arrêt à Gstaad … impossible de manquer le Festival Country, genre de truc qu’on aime tous les deux, c’était très sympa, bonne ambiance, quelques beaux stands d’artisanat, d’instruments de musique et de vêtements et bijoux indiens.
 
Ah … j’ai failli oublier … il y a quand-même eu une surprise au programme … que penseriez-vous si les automobilistes en face de vous vous faisaient de grands signes pour ralentir en mettant les doigts en-dessus de la tête …. hein ? Bon … quand on voit plein de voitures qui vous font des appels de phares c’est clair … on a tout intérêt à ralentir … mais les signes bizarres sur la tête … là on se demande s’ils nous traitent de fous … si on a un problème avec notre casque ou dieu sait quoi d’autre … puis quatre virages plus loin on a eu l’explication … il y avait un troupeau de vaches sur la route … mais sans vacher … elles s’étaient échappées les coquines. Maintenant essayez d’imaginer des vaches qui d’habitude ont déjà peur des voitures même quand elles sont rassurées par leur propriétaire … avec le sympathique petit bruit de ma moto … c’était un peu la panique … mais on a quand même réussi à les dépasser sans encombre.
 
Troisième pause en haut du col du Pillon, bu un petit verre et redépart.
 
Puis au Col des Mosses nous nous sommes baladés un peu dans les stands du marché aux puces … j’aime bien ça et apparemment Santo aussi, c’est chouette.
 
Quand nous sommes arrivés au Col des Mosses, il y avait la moto de Heinz, un ami de Santo, c’est une toute grosse Harley génialement et humoristiquement transformée comme l’autre que j’ai vue dans son garage, il a des idées vraiment originales.
 
Quand nous sommes repartis pour rentrer sur Vuadens, nous avons rejoins Heinz et ses deux amis motards et avons fait la route avec eux jusqu’à Bulle, c’était très
sympa.
 
Une fois rentrés, un moment de repos bienvenu puis Santo m’a emmenée manger la fondue Cabriole (au fromage de chèvre) dans le seul endroit en Suisse, voire même en Europe où l’on sert cette fondue … je n’aurai qu’un seul commentaire : c’est super-onctueusement-délicieux, allez-y vite à La Cabriolle à Bulle ça vaut vraiment le coup et le cadre est magnifique.
 
Voilà … fin du week end … j’en garderai très longtemps le souvenir tellement tout était sympa … Santo et moi avons vraiment de la chance de pouvoir partager tant de choses qui comptent.
 
Suite au prochain feuilleton …
 
Conclusion  : Même si l’un de nous a un casque de Joe Bar Team, nous ne sommes pas Barjos pour autant 
 
Astuce  :  pour voir les photos en plus grand cliquez dessus
 
 
 
 

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii


 
Youpiiiiiiiiiiiiii
 
 
Alors voilà,contrairement à ce que je supposais, j’ai
relevé du permier coup un sacré défi pour moi : j’ai réussi l’examen pratique moto gros cub illimité, avec MA moto, ce qui était loin d’être évident car si elle est super belle, mon Harley est très longue, lourde et par conséquent loin d’être l’idéal au niveau de la maniabilité. C’est la plus petite des Harleys, mais pour moi c’est déjà bien assez gros, et il ne faut pas oublier que je n’ai pas la même force que tout un chacun avec mes problèmes de santé.
 
Nous n’étions que trois à passer à cette heure-là, deux gars et moi.
 
A 11h.00 les deux examinateurs viennent nous chercher, vérifient les cartes grises de nos motos pour voir si elles étaient assez puissantes pour passer ce permis-là, inspectent en douce nos équipements (souliers, gants, vestes) puis nous indiquent où se trouve le terrain d’exercices.
 
J’étais partie dans l’idée d’essayer mais que si je ne réussissais pas du premier coup je louerais une moto plus légère, plus courte, et donc plus maniable pour repasser l’examen en question.
 
Evidemment c’est moi qui ai été choisie pour passer en premier sur le terrain d’exercices, il s’agit d’un circuit qu’il faut faire à la vitesse du pas d’un homme, en enchaînant les différentes difficultés sans jamais s’arrêter. On n’a le droit de poser le pied par terre qu’une seule fois sur tout le parcours.
 
Première difficulté, il faut rouler sur une ligne de quelques mètres de long à peine plus large que les pneus de la moto … à la fin de la ligne j’étais à cheval sur la ligne … je me suis dit "ça y’est c’est foutu", mais j’ai quand-même continué le parcours du combattant. Vient ensuite, toujours sans s’arrêter, un virage très serré et très étroit qui faut faire sans toucher les cônes … pas l’idéal avec mes grosses sacoches, le tout sur une partie en très fort dévers qu’il faut compenser en inclinant tout en utilisant le frein arrière et l’embrayage pour tout doser en finesse …. là j’ai posé mon pied par terre … ça commençait bien !!!
 
Ensuite, toujours sans s’arrêter un gymcana entre des barrières en plastic … là aucun problème.
 
A la fin du gymcana un nouveau virage étroit en dévers avant d’arriver à un espaces où il y avait deux cônes espacés de 4 mètres entre lesquels il fallait passer en effectuant la forme d’un huit. Là aussi aucun problème.
 
Ensuite, toujours sans …. (vous avez devinés ?)  prendre rapidement de la vitesse pour passer devant le radar à cinquante à l’heure avant de faire un freinage d’urgence … j’y suis allée à fond … j’ai glissé au freinage mais j’ai récupéré la trajectoire sans poser les pieds par terre et je me suis arrêtée bien avant la barrière qui se trouve au bout.
 
Avec la ligne et la pose de pied, j’en menais pas large, quand les examinateurs sont revenus vers nous une fois que le troisième candidat avait fini son parcours j’ai demandé "c’est déjà foutu"? Ils m’ont répondu que non. Par contre ma moto a été inspectée de fond en comble … inutile de vous dire qu’elle "légèrement" hors normes (ce qui aurait pu être une raison de me refuser le permis).
 
Chouette je n’étais pas encore éliminée … départ pour le trajet routier. Là aussi on m’a fait passer en premier. Je m’attendais à aller en vieille ville, mais nous avons eu droit à l’autoroute et à la campagne genevoise, sympa, aucun problème pour moi. De 
l’autoroute j’en fait plusieurs fois par semaine quand je vais chez Michel et que je reviens à Genève et depuis une année que je roule avec ma moto je suis très à l’aise dans la circulation.
 
Au bout d’une heure d’examen, un des deux gars et moi avons pu rentrer au bureau des auto attendre les inspecteurs, tandis que le troisième devait continuer encore un bout avec eux. Du coup une fois arrivés, nous nous sommes demandé si nous avions loupé … quel suspens !!!
 
Cinq minutes après nous, les inspecteurs et le troisième motard arrivent et nous apprenons que nous avons tous les trois réussi l’examen.
 
Me voilà donc un quart d’heure plus tard avec en poche le fameux cézame me permettant de prendre des passagers et de rouler à l’étranger.
 
Cool … cool …. je me sens libre, c’est génial.
 
Voilà … pour une fois pas de catastrophes …. bizarre !!!
 
Conclusion  :  Vieux moutard que j’aimais.

Bonjour à ceux qui me liront,
 
Hier soir j’ai certainement fait ma dernière ballade de l’année avec mon Harley ….sniffff … je recommencerai dès que la température sera plus clémente. Faudrait pas que la casse ce serait dommage et en plus si ça devait arriver je sûrement encore plus cassée qu’elle, alors je vais être raisonnable. Quand j’ai pris la route hier soir vers 23h.00 pour rentrer il devait faire -7/8° mais quand on roule en moto c’est encore dix fois pire. C’est bien simple au bout de 20 minutes de route je ne sentais absolument plus le bout de mes doigts … le tout agrémenté d’une épicondilite du "Tonnerre de Brest" … vraiment pas l’idéal pour conduire.
 
 
A part ça le week end dernier je me suis offert quelque chose dont j’avais envie depuis plusieurs années : 3 jours à Center Parc (Sologne – France). Pour ceux que ça pourrait intéresser, surtout toi Claude, allez guigner sur www.centerparc.fr ce sont des bungalows super équipés, disséminés dans une immense forêts avec des petites rivières partout. Il y a aussi un large éventail d’activités possibles et plusieurs restaurants dont l’un "Le Safran" gastronomique à souhait.
 
La lumière était si belle que je n’ai pas pu résister à l’envie de prendre quelques photos de Dame Nature, je vais les ajouter à mon album aujourd’hui dans la rubrique "Jeux de lumière", comme ça vous pourrez aussi en profiter.
 
A tous une très bonne fin de journée et merci beaucoup pour les commentaires, c’est très encourageant.