Tag Archive: Chute



Bonjour tout le monde,

Voilà voilà, vendredi 13 mai j’avais un rendez-vous à 13h.30 avec un médecin ORL car j’ai des soucis avec mes cordes vocales. Comme il pleuvait un peu et que ma Chariotte (voiture) à rendu l’âme il y a une semaine je me suis dit « Bon allez , je vais être sage, laisser la moto à la maison et prendre le bus pour mon rendez-vous médical ».

Jusque-là ça va (comme dirait à chaque étage le mec qui tombe du 56ème étage lol). Je prends donc à pied le chemin qui mène à l’arrêt de bus qui se trouve à 6 minutes de chez moi.

Le dernier bout de ce chemin est un escalier assez raide. J’ai eu beau faire attention … tout à coup ma cheville droite a complètement lâché pour se plier à angle droit vers l’intérieur du pied. En cherchant à me rattraper mon autre cheville n’a pas tenu, je suis tombée sur mon genoux gauche sur quelque chose de pointu qui s’enfonçait dans mon genou … je me suis alors propulsée sur le flanc gauche.

La pharmacienne et une autre dame viennent m’aider. La pharmacienne me propose gentiment de m’emmener jusque chez mon médecin. Elle revient donc quelques minutes plus tard avec sa voiture et des béquilles, elle avait prévenu mon médecin qu’on arrivait pour qu’elle attende mon arrivée.

J’arrive chez mon médecin et voilà ce qu’on découvre en enlevant mes bottines et ma chaussette

cheville

Bien sûr impossible de marcher avec une cheville dans cet état mais mon problème c’est qu’avec la fibromyalgie je n’ai pas la force dans mes bras pour marcher avec des cannes et porter le poids de mon corps … va pô être facile la combine.

Mon médecin m’envoie aux urgences car elle veut être certaines qu’il n’y a pas de fracture donc zou … une de mes amies m’amène aux urgences et j’attends. Oui parce que malgré le mot urgence ça ne va pas vite lol … on attend … on attend … on attend, c’est comme ça. On me donne direct un anti-inflammatoire et un antalgique … mais ça ne fonctionne pas. Alors au bout de deux heures d’attente on me donne de la morphine … schluuuuuuurp … et là au moins ça a fonctionné … presque trop bien vous verrez pourquoi après.

J’attends encore deux bonnes heures et c’est enfin mon tour. Je pars dans une cabine, on m’installe, on m’inspecte la cheville et on m’emmène pour faire les radios. Résultat  :  rien de fracturé OUF!!! Par contre très grosse entorse de la cheville et ça va mettre du temps à se soigner … une atèle à mettre jour et nuit pendant trois semaines, puis seulement la journée pendant les trois semaines suivantes, puis à chaque fois que je ferai du sport.  Bon pour le sport je n’en fais plus depuis longtemps hihihiiii, par contre le fait de remuer ma moto à l’arrêt c’est du sport et il faudra que ma cheville tienne le coup.

Bon une amie viens me chercher pour me ramener chez moi et j’ai une ordonnance pour des anti-inflammatoires et des antalgiques. On m’a bien précisé qu’il fallait que je garde la cheville en haut quand je me repose pour éviter une trombose (il ne manquerait plus que ça) donc je me fabrique un gros coussin en pliant en 4 dans la longueur un de mes duvets puis en le roulant et l’attachant avec des ficelles. Je prends mes médics et m’installe avec cet attirail mais voilà pendant la nuit des sensations très bizarres d’oppression, des douleurs bizarres que sur un seul côté de mon système digestif, des nausées et là je me dis qu’il y a quelque chose qui cloche …

Donc le lendemain retour à la case urgence pour contrôler qu’il n’y ait pas autre chose de touché, genre une côte cassée plantée dans mon tube digestif ou dieu sait où d’autre… bref j’étais pas tranquille. alors cette fois-ci on m’a ausculté sous toutes les coutures, les reins, la rate, les poumons et même mon opération de l’estomac a été contrôlée mais ils m’ont fait tellement mal que ça m’a fait vomir.

Et c’est là qu’on se rend compte qu’en fait j’ai aussi une entorse du genou gauche, que je n’avais pas sentie le jour précédent à cause de la morphine. Je ne m’en suis rendue compte que lorsque je suis rentrée chez moi après le premier passage aux urgences, je n’arrivais presque pas à monter les marches d’escaliers qui mènent à mon appartement, 3 étages sans ascenseur c’est cool hein ? C’était ma cuisse gauche (que l’on n’avait pas auscultée du tout) qui menaçait de lâcher à chaque instant.

Alors voilà ce qu’ils ont découvert en tout  :  grosse entorse de ma cheville droite, entorse plus légère de mon genou gauche. Contusions un peu partout et entre autres sur la dernière côte, d’où les douleurs qui irradiaient dans mon ventre.

Voili voilà … et maintenant je marche avec une atèle à la cheville droite, une autre à mon genou gauche et sans cannes … donc un peu bobo mais je gère car les bobo j’ai l’habitude.

Suite au prochain feuilleton.

 


Coucou tout le monde,

Aussi bizarre que ça puisse paraître mon cerveau, qui me joue des tours pendables à longueur de temps, cette fois-ci m’a certainement évité une ou plusieurs fractures.

Voilà, mardi après midi j’avais mon rendez-vous mensuel chez mon Bibtou à Genève. Comme il faisait grand beau j’y suis allée avec ma petite harley et je ne sais pas ce que j’ai foutu juste en arrivant à destination, ça ne m’étais plus arrivé depuis des années, je suis tombée à l’arrêt.

Ma moto a penché de plus en plus, je l’ai retenue le plus longtemps que j’ai pu pour amortir la chute et quand j’ai enfin tout lâché je me suis faite éjecter deux mètres plus loin. Heureusement qu’aucune voiture ne passait à ce moment-là.

Maintenant imaginez un peu la scène  :  je me fait projeter deux mètre plus loin, je fais un roulé-boulé et me relève dans l’élan face à l’ennemi (ma moto) sous le regard ébahi des passants. Même moi j’ai été surprise sur le moment mais j’ai vite compris d’où ça venait.

Il y a 35 ans de ça j’ai fait trois ans d’Aikido, un art martial dans le quel on vous projète dans tous les sens et où on se relève toujours face à l’adversaire en utilisant l’élan de la projection. Après trois ans de pratique j’ai malheureusement dû arrêter toutes mes activités sportives pour raison de santé mais voilà, cette technique est restée cachée dans un tout petit coin de mon cerveau comme truc utile au cas où et dans ce cas précis ça m’a sûrement évité de la casse.  J’ai juste un peu mal à la hanche mais ce n’est qu’un gros bleu, ça passera.

Comme quoi mon cerveau qui m’en fait voir de toutes les couleurs à tout bout de champ est encore capable de provoquer des réflèxes appris il y a très longtemps. merci petit cerveau.

Voilà c’était la dernière aventure de Miss Catastrophesss (alias Bison Blanc mon pseudo de motarde).

Suite au prochain feuilleton.

Merci pour votre visite et lâchez-vous sur les commentaires je me réjouis de les lire