Tag Archive: Humour



Web Counters

Re-Bonjour les Zamis,

Puisque je vous ai abandonné un peu dans le courant de l’année 2012, voici un petit résumé des différentes catassss millésime 2012  :

Bon allez, un petit résumé d’une année 2012 semée d’embuches s’impose, et ne pensez pas que je sois négative, vous verrez que c’est tout le contraire tout à la fin de mon texte.

1) à ma première sortie en moto en équipe, tout au début du printemps, ma courroie de transmission a cassé, elle n’avait que 30’000 kils !!! Dépannage jusqu’au garage et plus de moto pendant plus de trois semaines.

2) Le même jour, lors du voyage de retour comme passagère sur la moto d’un ami, comme nous roulions en groupe séré il n’a pas pu éviter un immense trou sur la route, moi j’appelle ça un nid d’autruche (30 cm de profondeur et environ 40 de long et de large). Je me suis retrouvée propulsée dans les airs, me suis rattrapée à mon pilote et suis retombée .. derrière la selle = coccyx cassé, plusieurs mois de douleurs terribles

3) Trois semaines plus tard, pendant que j’étais à Genève entrain de filmer un concert, tentative de cambriolage chez moi, constat de police à la clé. C’est grâce à ma voisine Valérie (86 ans) qui a dit par sa fenêtre qu’elle avait appelé la police que les cambrioleurs ne sont pas entrés chez moi.

4) Un mois et demi plus tard je me fais opérer de mon genou gauche (après deux ans de lutte acharnée pour obtenir cette opération qu’on me refusais à cause de mon état de santé), deux semaines sans moto et bien plus longtemps sans voiture c’est la jambe de l’embrayage qui est très dur sur ma voiture.

6) Quand je peux enfin reprendre ma voiture elle tombe en panne, pot d’échappement à refaire.

7) Dépôt de plainte pour 14 chefs d’inculpation différents contre le Dragon. Passage devant le Juge de commune

8) La batterie de ma moto rend l’âme, j’en achéte une et je la change, pas assez de force dans mes mains pour la fixer comme il faut, retour à la case réparation au garage

9) Le même jour en me relevant du socle sur lequel je m’étais assise pour changer la batterie (puisque je ne pouvais pas encore plier mon genoux comme il faut avec le poids de mon corps dessus) je tombe en arrière = ligament interne de mon genou opéré re-déchiré, mais au moins je n’ai plus de morceaux de ménisque qui viennent bloquer l’articulation. Mes balades en moto se font donc avec une atèle articulée pour quelques temps.

10) Il y a trois mois, pendant que j’aide un ami à déménager, voiture complètement chargée, elle tombe en panne 50m. après le départ de chez lui dans le canton de vaud, donc revidage de la voiture, c’est la courroie de distribution qui s’est cassée, c’est le compresseur de climatisation qui bloquait par moments, dépannage intertours-winterthur, mon garagiste essaie une ruse car c’est une pièce qui vaut très cher, meilleur temps d’acheter une autre voiture mais je n’ai pas les sous pour ça.
11) Il y a un mois le compresseur de clim de ma voiture a décidé de se bloquer complètement, courroie de distribution re-explosée … réparation trop chère pour moi (1’500,– / 2’000,–) je demande à mon garagiste d’essayer de mettre une courroie plus courte qui ne passerait pas par le compresseur de clim. Il le fait mais pour cela il a fallu démonter une partie du compresseur de clim. mais bon je m’en sors à moindre frais (si on peut dire avec tous les frais que j’ai déjà eu cette année entre la moto et la voiture).

Et je n’inclus pas dans cette liste mes déboires sentimentaux et les gens agressifs ou pas réglos auxquels j’ai eu à faire durant cette année.

Conclusion : l’année 2013 ne pourra être que meilleure à tous points de vue. Yessssssssss suis contente d’y être arrivée en un morceau lol

Voilà pour 2012.

En ce qui concerne 2013 je vous promets de me remettre plus assidûment à mon blog, les épisodes ne manqueront sûrement pas.

Au plaisir de vous lire dans les commentaires.

Publicités

Web Counters

Coucou les Zamis,

Désolée de vous avoir laissés si longtemps sans nouvelles de Miss Catasss, elle se réveille la bougresse, je vais vous raconter le dernier épisode en date.

Il y a quelques mois un de mes amis qui déménageait m’a donné son ancien lit car il s’en était acheté un nouveau. C’est un lit tout en bois avec aucun morceau de métal ni de vis … j’aime déjà bien le concept. Au niveau du sommier non plus aucun métal, de petites lattes très fines en matière synthétique, le tout reposant sur des plots de latex, donc un sommier qui s’adapte vraiment bien au corps. Pour moi qui ai de terribles douleurs aux épaules, aux hanches et au dos pendant la nuit, douleurs qui m’obligent à me retourner toutes les demies heures … un lit comme ça c’est le rêve. Surtout que si je vous dit que mon ancien lit (conforama démonté et remonté trois fois lors de mes déménagements) tenait par miracle mais surtout s’il ne s’écroulait pas sur place c’était grâce aux casiers en plastic à roulettes que j’avais glissés dessous … hihihiiiiii.

Le seul hic de ce nouveau lit c’était le matelas de l’ami qui m’a donné le lit, il était creux au milieu et avait déjà plus d’une dizaine d’année. De plus j’avais des crises d’asthme toutes les nuits et je me suis dis qu’il devait y avoir de la laine dans le matelas dont mon ami m’a fait cadeau, or je suis hyper allergique à la laine. Alors, comme il me l’avait suggéré, dès que  l’occasion s’est présentée j’en ai acheté un nouveau et ça s’est passé la semaine dernière.

Je vois chez Aldi un matelas 140×200 à CHF 99.—. Dans ma petite tête je me dis que je n’ai pas besoin d’un matelas de luxe puisque j’ai déjà un sommier hyper efficace et j’achète le matelas en question.

Samedi dernier j’ai demandé à ma voisine Karine si elle pouvait venir m’aider à transporter avec moi mon ancien matelas dans la voiture pour que je puisse l’amener à la déchetterie , elle vient me rejoindre chez moi et c’est là que les choses ont commencé à se compliquer.

La matelas dont je devais me débarrasser pesait environ 100 kg … je vous jure je n’invente rien, alors pour pouvoir le transporter j’ai rusé, avec l’aide de ma voisine nous avons mis toute notre énergie à plier ce foutu matelas en deux, puis une fois plié j’ai mis du scotch renforcé autours d’un des deux côtés, et voilà qu’il a fallu remuer ces 100 kg pour faire déborder le matelas de l’autre côté du lit afin de l’entourer là-aussi de ce scotch renforcé.

Bon, deuxième étape, transporter ce matelas jusqu’à ma voiture … mais même si j’ai utilisé les grands moyens ça n’a pas été facile du tout, mettre ces 100 kg de matelas sur le chariot de transport que j’utilise habituellement pour ma sono, toute une aventure pour qu’il ne tombe pas d’un côté ou de l’autre … mais bon on y est arrivées.

Devat la voiture alors là, ça été la guerre totale pour enfiler ce matelas sur les sièges arrières. Il faut préciser que ma voiture est un monospace, donc les sièges sont très hauts, ce qui veut dire qu’il a fallu soulever le matelas puis le pousser à l’intérieur.  Comme ça ça à l’air simple, sauf qu’un matelas, même très lourd, c’est mouuuuuuuuuu !!! Au lieu de resté plié en deux, voilà-t-y pas qu’il devient tout rond, du coup trop large pour passer par la porte de ma voiture … Alors on tire, on pousse, on se couche dessus pour l’aplatir, tout ça avec des tas de neige d’un mètre à côté de ma voiture parce que c’est justement là que le Dragon a décidé d’entreposer la neige quand il faut dégager les places de parking et l’accès à la route.

Après une heure de lutte depuis le moment où on a commencé à plier le matelas pour le scotcher, le truc était enfin installé dans la voiture, j’étais tellement épuisée par les efforts physiques monstrueux que ça m’a demandé que j’ai dis à ma voisine que j’irai à la déchetterie un autre jour. Puis je suis rentrée chez moi et je me suis effondrée devant ma télévision sur mon divan et me suis endormie comme un loir pendant 4 heures de temps. Hyper fatiguée Miss Catasss.

Voilà, vous connaissez la première partie de la guerre du lit, mais le meilleur reste à venir.

Je rentre chez moi, je déballe mon nouveau matelas (beaucoup moins lourd), l’installe sur le sommier, puis j’ouvre grand mes fenêtres pour bien l’aérer avance de mettre la literie, je laisse comme ça au moins trois heures de temps puis je mets la literie (drap housse, housse de duvet, de traversin et d’oreillers) et voilà, mon lit était près à m’accueillir quand j’irais me coucher le soir.

Bon je me change un peu les idées en me mettant sur mon ordinateur, m’habituer à mon programme de montage de films pour en connaitre les subtilités, non pas en lisant le mode d’emploi car moi les modes d’emploi JE DÉTESTE. Je préfère tout tester et découvrir par moi-même c’est la meilleure manière pour moi de mémoriser les choses.

Je ne vois pas passer le temps, c’est très prenant l’apprentissage de ce programme de montage vidéo surtout que je suis entrain de tester quelque chose pour quoi ce programme n’est pas prévu à l’origine, créer de karaoke … (Après une semaine pour m’habituer j’y arrive maintenant et j’ai eu plaisir de pouvoir créer des titres complètement inexistants à ce jour dans le monde du karaoke) … mais revenons au sujet de ce billet … mon plumard.

A deux heures du matin, complètement épuisée par les efforts physiques fournis pendant la journée et par ceux que m’ont demandé la concentration nécessaire pour travailler sur le programme informatique, je fais ma toilette et zou … aux plumes (si on peut dire, car je suis allergique aux plumes, ça me provoque des crises d’asthme, par conséquent ma literie est donc synthétique à 100 %).

Moi qui, après 3 mois à n’avoir pas pu dormir comme il faut à cause des crises d’asthme provoquées par l’ancien matelas (que je croyais), me disait qu’enfin j’allais passer une VRAIE BONNE NUIT et bien que néni non point.

Je me glisse dans mon lit, équipé de son matelas tout neuf, bien aéré pendant plusieurs heures et voilà que je commence à avoir la peau de tout le corps qui me démange. En premier lieu je me suis dit qu’avec toutes cette fatigue accumulée depuis des mois, je faisais probablement une crise de fibromyalgie dont un des symptômes est qu’une ou deux fois par année j’ai toutes les peines du monde à supporter mes habits sur ma peau. Prenons juste deux secondes pour vous éclairer sur ces jours-là … non je ne me promène pas toute nue chez moi jour et nuit, quand ça m’arrive je vais chercher ce que j’ai de plus doux pour ma peau, c’est-à-dire mon peignoir et voilà problème résolu jusqu’à ce que la crise passe.

Mais bon là ça n’a pas passé, ça s’est même empiré puisque j’ai commencé à attraper des boutons à plusieurs endroits du corps … !!! Donc deux heures après m’être couchée … ben je me suis relevée, j’ai tout défait mon lit pour installer le surmatelas que j’avais déjà sur mon ancien matelas. Puis mon dos et mes bras me démangeaient tellement que je ne me suis pas recouchée avant 5h.00 du matin.

Et c’est là que j’ai eu une bonne et une MAUVAISE surprise. Avec le sur-matelas plus de démangeaisons, mais UNE CRISE D’ASTHME.

En résumé je dois choisir entre … ne pas mettre le surmatelas et ne pas dormir à cause des démangeaisons ou alors mettre le surmatelas et ne pas dormir à cause de crises d’asthme… Elle est pas mal celle-là non qu’en dites-vous.

Je vais quand même encore essayer une dernière ruse, je vais aller acheter un drap-housse en molleton bien épais en espérant que ça atténuera assez les choses pour que je puisse de temps en temps passer une nuit un peu meilleure.

Voilà pour la dernière aventure de Miss Catass, j’espère que vous vous êtes bien amusés et je me réjouis de lire vos commentaires.

A bientôt par la magie du web